browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

William Frederick Cody (Buffalo Bill)

Posted by on 9 janvier 2017

William Frederick Cody dit Buffalo Bill (26 février 1846 à LeClaire (Iowa)-10 janvier 1917 à Denver)

Il y a 100 ans mourait Buffalo Bill…

 

William Cody

William Cody
Dessin de Didgiv

Le colonel William Frederick Cody est  né dans l’Iowa, le 26 février 1846.
À dix ans, il accompagne son père dans le Missouri et le Kansas, il exercera les activités de convoyeur de bestiaux (cowboy), participe à la ruée vers l’or de Pikes Peak, s’engage dans le Pony Express pour distribuer le courrier sur la ligne Missouri-Californine.

Pendant la guerre de Sécession, il est éclaireur de l’armée fédérale contre les Kiowas et les Comanches, puis soldat dans la 7ème de Cavalerie.

En 1866, il épouse Louisa Frederici, de Saint-Louis, fille d’un sénateur. Il travaille toujours pour l’armée, il est chargé de repérer les pillards et de faciliter le passage des rivières.

Buffalo-bill-

1867 : La Kansas Pacific Railway l’embauche pour chasser le bison, et servir ainsi la logistique de l’alimentation des ouvriers et employés.
La légende raconte qu’il en aurait tué 4280 en 17 mois…

 (2)

Annie Oakley, Buffalo Bill par Didgiv

Sitting Bull, Buffalo Bill par Didgiv

Même s’il participe à l’extermination du bison, qui est la nourriture principale des Indiens, et qu’il va bientôt les affronter dans les grandes guerres indiennes, Bill va parallèlement se faire leur porte parole pour ce qui est de l’intégrité de leurs territoires et de leurs conditions de vie.

1868. Il réintègre l’armée, participe à 16 batailles dont Summit Springs, qui est une défaite des Cheyennes.

De 1868 à 1873, il participe aux opérations militaires contre les tribus Sioux et Cheyenne.

Annie Oakley, Buffalo Bill...

en couleurs… par Didgiv

En 1869, le journaliste Ned Buntline le baptise Buffalo Bill et écrit sa biographie, enjolivée d’histoires qui se racontent dans les saloons. Par ces écrits, il devient, comme Davy Crockett, Jim Bowie ou Kit Carson, un véritable héros.
Buntline convainc Bill de jouer ce rôle sur scène en 1872, en vedette dans LES SCOUTS DES PLAINES. Il va le faire pendant 11 ans, avant d’écrire lui-même sa propre autobiographie et d’autres romans d’aventures.

Buffalo Bill - Joel McCrea

En 1873, il est élu député à législature du Nebraska et sert de guide au grand duc Alexis de Russie dans des chasses exceptionnelles.

1876 : il est nommé pour la seconde fois chef des éclaireurs de la Cavalerie US dans le conflit qui oppose le gouvernement américain aux Sioux après la défaite de Custer à Little Big Horn.

Au cours d’une rencontre entre l’Us cavalerie et les Indiens à Bonnet Creek, tandis que les forces ennemies étaient en présence, un chef indien, Yellow Hand surgit brusquement et provoque Buffalo Bill. Bill tue son adversaire au terme d’un corps à corps à mains nues. Histoire qui sera le sujet du mélodrame de la saison théâtrale de l’automne cette année là : « Premier scalp de Buffalo Bill pour Custer ».

Battling with buffalo bill (1931) Lucille Browne

En 1883, il s’associe avec un dentiste du Nebraska pour monter son fameux WILD WEST SHOW : attaques de diligences, combat de Custer, les acrobaties de Buck Taylor à cheval, Sitting Bull lui-même est un des acteurs du show, ainsi que la tireuse d’élite Annie Oakley.
La troupe effectue une tournée internationale (Londres, 1887… Paris, 1889).

Une aventure de Buffalo Bill

En 1890 et en 1891, le colonel dirige la Garde nationale du Nebraska avec ses quartiers généraux à Pine Ridge, et prend part à la Bataille de Wounded Knee.

En 1893, il met sur pied un cirque avec des acteurs, célébrités de l’Ouest, Indiens aussi, et dirige un ranch à North Platte, Nebraska.

À la tête de son cirque, il donne des représentations devant la reine Victoria, le roi Edward VII, le roi du Danemark, le roi de Grèce, l’héritier au trône d’Autriche, etc. Mais il fera une mauvaise gestion de ses spectacles…

BUFFALO BILL

Puis, retour aux USA, Bill s’installe dans son ranch du Wyoming à Cody, près du parc du Yellowstone. L’armée le rappelle pour assurer l’ordre dans les mouvements indiens associés à la Danse des esprits (une danse menée en cercle venant d’un mouvement religieux), et se rend après le massacre de Wounded Knee pour y restaurer l’autorité.

Le fameux colonel William F. Cody est mort à midi,  le 10 janvier 1917, dans la résidence de sa sœur de Denver, dans le Colorado.

* Une partie de chasse avec le grand Duc de Russie :

http://historizo.cafeduweb.com/lire/12952-buffalo-bill-partie-chasse-grand-duc-russie.html

 

* Des images des films BATTLING WITH BUFFALO BILL (1931), BUFFALO BILL de William A. Wellman avec Joel McCrea et Linda Darnell, Annie, la reine du cirque (1950), et les affiches de BUFFALO BILL (1944) et UNE AVENTURE DE BUFFALO BILL (1936) :

Joel McCrea, Anthony Quinn (Buffalo Bill)

Joel McCrea, Anthony Quinn (Buffalo Bill 1944)

Annie la reine du cirque : Buffalo Bill est joué par Louis Calhern

Une Aventure de Buffalo-Bill/The Plainsman

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *