Bande dessinée western de collection

Vous êtes passionné de BD western et recherchez des numéros dont les premiers numéros de KIT CARSON, BUCK JONES, KIWI, TEX TONE, TOTEM, HONDO, RODEO et SPECIAL RODEO, contactez riowestern@outlook.fr qui vous mettra en contact avec Jean-Luc, collectionneur niçois qui possède et vend des centaines de bande dessinées rares.

et aussi : revues de cinéma des années 1940 à 1980…

livres sur le Far-West

cartes postales : dès 1 euro

affichettes de cinéma dont certaines originales : dès 1 euro

ciné-revues : 1 euro le numéro

Tab Hunter / Le salaire de la violence (Gunman’s walk) / Hostile Guns

Décès de Tab Hunter (11 juillet 1931-2018)

Belle gueule d’Hollywood, un des jeunes premiers les plus en vogue dans le Hollywood des années 1950-69, acteur et aussi chanteur.
Tab Hunter fait son coming out en 2007 dans son autobiographie Tab Hunter confidential : The making of a movie mtar, un best-seller dans lequel il révélait son homosexualité (il fut notamment l’amant d’Anthony Perkins), comme le fit Rock Hudson des années auparavant. Ce best-seller sera adapté en 2015 en documentaire, où ses amis Clint Eastwood, Debbie Reynolds et Robert Wagner évoquent sa carrière et sa personnalité.

Il dut cacher son homosexualité, car dans la prude Amérique de cete époque, cela aurait nuit à sa carrière.

avec Natalie Wood

♦ Les western avec Tab Hunter (A en tête d’affiche) :

Tempête sur le Texas (1953) de Ray Nazarro
Track of the cat (1954) de William Wellman
Collines brûlantes (1956) de Stuart Heisler (A)
Le salaire de la violence (1958) de Phil Karlson
Ceux de Cordura (1959) de Robert Rossen
Hostile guns (1967) de R.G. Springsteen
La vendetta e il mio perdono (1968) de Roberto Mauri
Juge et hors-la-loi (1972) de John Huston
Lust in the dust (1985) de Paul Bartel (A)
Et des séries : Le Virginien

ce documentaire sorti en octobre 2015 aux USA raconte la vie de l’acteur

Le salaire de la violence

Collines brûlantes – dessin : Didgiv

 

 


Gunman’s walk (Le salaire de la violence)
De Phil Karlson (1958)

Avec Van Heflin : Lee Hackett
Tab Hunter : Ed Hackett
Kathryn Grant : Clee Chouard
James Darren : Davy Hackett
Mickey Shaughnessy : shérif Motely
Et Edward Platt, Ray Teal, Bek Nelson, Will Wright, Dorothy Adams, Brett Halsey.

 
Jugé pour avoir tué un Indien, Ed Hackett est libéré grâce au faux témoignage de Sievert, un ami de son père. Il est à nouveau arrêté, pour le meurtre de Sievert cette fois, et s’enfuit de prison après avoir tué l’adjoint du shérif.

Frank Nugent, scénariste de La prisonnière du désert, a écrit ce petit western psychologique très original, que l’on doit au réalisateur de séries B Phil Karlson, et qui évoque un conflit entre générations, le thème du conflit générationnel père/fils sera aussi abordé quelques années plus tard dans Le plus sauvage d’entre tous, avec Paul Newman..

Tab Hunter surprend car il campe ici le fils psychopathe que défend son père, joué par Van Heflin, on retrouve ce schéma dans un autre western de l’époque, Le dernier train de Gun Hill.


Texas-Desperados (Hostile Guns)
de R.G. Springsteen (1967) *

Un Marshal prend un convoi de prisonniers pour les conduire au pénitentier, un des passagers est une femme qu’il aima jadis.

Avec George Montgomery, Yvonne De Carlo, Tab Hunter, Brian Donlevy, John Russell, Leo Gordon, Pedro Gonzalez Gonzalez, James Craig, Richard Arlen, Don ‘Red’ Barry, Roy Jenson, Fuzzy Knight

Un des derniers westerns d’Yvonne De Carlo, et dernier western du second couteau et singing cowboy Fuzzy Knight ; scénario original et belle distribution, mise en scène assez terne, comme l’acteur principal, George Montgomery.

Yvonne de Carlo by Didgiv

Butch Cassidy et le kid : 3 août à 18h55… 8 août à 20h45… 13 août à 23h10… sur TCM cinéma

Butch Cassidy et le kid (Butch Cassidy and the Sundance kid) De George Roy Hill (1968-69) *****
20th Century Fox

Scénario : William Goldman et George Roy Hill
Musique : Burt Bacharach. Chanson Raindrops keep falling on my headinterprétée par B.J. Thomas
Photo : Conrad L. Hall
Durée : 110 mn

Avec Paul Newman : Butch Cassidy
Robert Redford : Sundance Kid
Katharine Ross : Etta Place
Strother Martin : Percy Place
Henry Jones : le vendeur de bicyclettes
Jeff Corey : le sheriff Bledsoe
Cloris Leachman : Agnès
Ted Cassidy : Harvey Logan
Kenneth Mars : le marshall
Sam Elliott : un joueur de cartes
Claude Akins : un employé de banque
Et Richard Farnsworth (cascades)

dessin de Didgiv

dessin de Didgiv

Pilleurs de banques, Butch Cassidy et le Sundance Kid sillonnent l’Amérique du début du XXè s. Ils viennent d’attaquer avec leur bande à deux reprises un train en faisant sauter un wagon rempli d’or. Mais ils sont surpris par une patrouille et ont juste le temps de prendre la fuite.
Après avoir semé leurs poursuivants, ils trouvent refuge chez l’institutrice Etta Place, amie du Kid… L’agence de détectives Pinkerton est embauchée par l’Union Pacific pour mettre un terme à leurs agissements. Les deux compères décident de se faire oublier en Bolivie…

dessin de Didgiv

Ce sont les canailles les plus sympathiqes du 7è Art ! Robert Redford est propulsé avec ce film en 1970 au rang de superstar, Newman, habitué jusqu’ici aux rôles de solitaires endurcis, apporte une note d’humour dans son personnage, qui va déterminer de nouveaux angles dans sa carrière, sa complicité avec Robert Redford offre des moments magiques et uniques.

C’est une belle balade nostalgique et poétique avec de nombreuses pauses humoristiques et pleine de tendresse ; il y a aussi de belles scènes d’action, au début ou le final époustouflant et tragique.
Le tandem efficace Redford/Newman, le joli visage de Katharine Ross et le refrain musical de Burt Bacharach, avec la chanson Raindrops keep fallin’ on my head de Bacharach et le parolier Hal David (qui reçut pour cette balade un Oscar, tout comme le directeur de la photographie, le scénario et…
Suite de l’article sur :

♣ Casting. Les producteurs pensaient au départ à Dustin Hoffman ou Marlon Brando pour jouer le rôle de Butch, et à Steve McQueen puis Warren Beatty pour celui de Sundance. Paul Newman, qui était à l’origine du projet, préféra pousser un débutant qui deviendra une star grâce au film : Robert Redford.

♦ La chanson et l’une des plus belles scènes du film :

Décès de Liliane Montevecchi

Liliane Montevecchi (1932-2018)

Liliane Montevecchi photographiée par John Richardson dans cinérevue avril 1966

Née à Paris, elle fait ses premiers pas dans des ballets à 9 ans. Et devient première ballerine dans la conmpagnie de Roland Petit à 18 ans. La MGM lui fait signer un contrat. Elle jouera avec Leslie Caron, Elvis Presley, conquiert les Folies Bergères puis Broadway dans les années 1980. Parmi ses plus fameux films, citons LES CONTREBANDIERS DE MOONFLEETVIVA LAS VEGASLE BAL DES MAUDITSBAGARRES AU KING CREOLEMUSIDORAMISTINGUETT, LA DERNIERE REVUE.

 

dans LES CONTREBANDIERS DE MOONFLEET

William Frederick Cody (Buffalo Bill)

William Frederick Cody dit Buffalo Bill
(26 février 1846 à LeClaire (Iowa) – 10 janvier 1917 à Denver)

Exposition Buffalo Bill à Villeneuve Loubet

Cette exposition est issue de la collection privée du Docteur Alain Frère. Affiches, objets, armes, costumes, bronzes…

Horaires : 10h – 12h30 / 15h – 17h30

Musée d’Histoire et d’Art
Rue de l’Hôtel de Ville
06270 Villeneuve Loubet
Téléphone : 04 92 02 60 39

La vie de Buffalo Bill…

buffalo bill

dessin de Didgiv

Le colonel William Frederick Cody est  né dans l’Iowa, le 26 février 1846.
À dix ans, il accompagne son père dans le Missouri et le Kansas, il exercera les activités de convoyeur de bestiaux (cowboy), participe à la ruée vers l’or de Pikes Peak, s’engage dans le Pony Express pour distribuer le courrier sur la ligne Missouri-Californine.

Pendant la guerre de Sécession, il est éclaireur de l’armée fédérale contre les Kiowas et les Comanches, puis soldat dans la 7ème de Cavalerie.

En 1866, il épouse Louisa Frederici, de Saint-Louis, fille d’un sénateur. Il travaille toujours pour l’armée, il est chargé de repérer les pillards et de faciliter le passage des rivières.

Buffalo-bill-

1867 : La Kansas Pacific Railway l’embauche pour chasser le bison, et servir ainsi la logistique de l’alimentation des ouvriers et employés.
La légende raconte qu’il en aurait tué 4280 en 17 mois…

dessin de Didgiv

Même s’il participe à l’extermination du bison, qui est la nourriture principale des Indiens, et qu’il va bientôt les affronter dans les grandes guerres indiennes, Bill va parallèlement se faire leur porte parole pour ce qui est de l’intégrité de leurs territoires et de leurs conditions de vie.

version sépia

1868. Il réintègre l’armée, participe à 16 batailles dont Summit Springs, qui est une défaite des Cheyennes.

De 1868 à 1873, il participe aux opérations militaires contre les tribus Sioux et Cheyenne.

En 1869, le journaliste Ned Buntline le baptise Buffalo Bill et écrit sa biographie, enjolivée d’histoires qui se racontent dans les saloons. Par ces écrits, il devient, comme Davy Crockett, Jim Bowie ou Kit Carson, un véritable héros.
Buntline convainc Bill de jouer ce rôle sur scène en 1872, en vedette dans LES SCOUTS DES PLAINES. Il va le faire pendant 11 ans, avant d’écrire lui-même sa propre autobiographie et d’autres romans d’aventures.

Buffalo Bill - Joel McCrea

merci à mon ami et collectionneur Jean-Claude Chalier pour ses magnifiques illustrations

En 1873, il est élu député à législature du Nebraska et sert de guide au grand duc Alexis de Russie dans des chasses exceptionnelles.

1876 : il est nommé pour la seconde fois chef des éclaireurs de la Cavalerie US dans le conflit qui oppose le gouvernement américain aux Sioux après la défaite de Custer à Little Big Horn.

Au cours d’une rencontre entre l’Us cavalerie et les Indiens à Bonnet Creek, tandis que les forces ennemies étaient en présence, un chef indien, Yellow Hand surgit brusquement et provoque Buffalo Bill. Bill tue son adversaire au terme d’un corps à corps à mains nues. Histoire qui sera le sujet du mélodrame de la saison théâtrale de l’automne cette année là : « Premier scalp de Buffalo Bill pour Custer ».

Battling with buffalo bill (1931) Lucille Browne

En 1883, il s’associe avec un dentiste du Nebraska pour monter son fameux WILD WEST SHOW : attaques de diligences, combat de Custer, les acrobaties de Buck Taylor à cheval, Sitting Bull lui-même est un des acteurs du show, ainsi que la tireuse d’élite Annie Oakley.
La troupe effectue une tournée internationale (Londres, 1887… Paris, 1889).

Une aventure de Buffalo Bill

En 1890 et en 1891, le colonel dirige la Garde nationale du Nebraska avec ses quartiers généraux à Pine Ridge, et prend part à la Bataille de Wounded Knee.

En 1893, il met sur pied un cirque avec des acteurs, célébrités de l’Ouest, Indiens aussi, et dirige un ranch à North Platte, Nebraska.

À la tête de son cirque, il donne des représentations devant la reine Victoria, le roi Edward VII, le roi du Danemark, le roi de Grèce, l’héritier au trône d’Autriche, etc. Mais il fera une mauvaise gestion de ses spectacles…

BUFFALO BILL

Puis, retour aux USA, Bill s’installe dans son ranch du Wyoming à Cody, près du parc du Yellowstone. L’armée le rappelle pour assurer l’ordre dans les mouvements indiens associés à la Danse des esprits (une danse menée en cercle venant d’un mouvement religieux), et se rend après le massacre de Wounded Knee pour y restaurer l’autorité.

Le fameux colonel William F. Cody est mort à midi,  le 10 janvier 1917, dans la résidence de sa sœur de Denver, dans le Colorado.

* Une partie de chasse avec le grand Duc de Russie :

http://historizo.cafeduweb.com/lire/12952-buffalo-bill-partie-chasse-grand-duc-russie.html

* Des images des films BATTLING WITH BUFFALO BILL (1931), BUFFALO BILL de William A. Wellman avec Joel McCrea et Linda Darnell, Annie, la reine du cirque (1950), et les affiches de BUFFALO BILL (1944) et UNE AVENTURE DE BUFFALO BILL (1936) :

Joel McCrea, Anthony Quinn (Buffalo Bill)

Joel McCrea, Anthony Quinn (Buffalo Bill 1944)

Annie la reine du cirque : Buffalo Bill est joué par Louis Calhern

Une Aventure de Buffalo-Bill/The Plainsman

Illustrations d’artistes du site stars-portraits.com :

Buffalo Bill by michaelalamo

Buffalo Bill by michaelalamo

Buffalo Bill by OldBoy

Buffalo Bill by OldBoy

Buffalo Bill by matt8

Buffalo Bill by matt8

Buffalo Bill par didgiv

Buffalo Bill par didgiv

Buffalo Bill, Sitting Bull by Tom-Heyburn

Buffalo Bill, Sitting Bull par mon ami Tom-Heyburn