La prisonnière du désert : 7 décembre à 20h45… 12 décembre à 23h05… 15 décembre à 15h30… sur TCM Cinéma

De John Ford (1955-56) ******

John Wayne The searchers

Musique : Max Steiner
Scénario : Frank S. Nugent, d’après le rompan de Alan Le May

Avec John Wayne : Ethan Edwards
Jeffrey Hunter : Martin
Vera Miles : Laurie
Natalie Wood : Debbie
Ward Bond : révérend Clayton
John Qualen : Jorgensen
Olive Carey : Mrs. Jorgensen
Henry Brandon : chef Eclair
Ken Curtis : McCorry
Harry Carey Jr. : Brad

Et Antonio Moreno, Hank Worden, Beulah Archuletta, Nacho GalindoPatrick Wayne, Lana Wood, Mae Marsh, Chief Thundercloud
Chuck Roberson (et cascadeur)

La prisonnière du désert

Texas, 1868. La famille d’Aaron Edwards est massacrée par des Comanches qui enlèvent ses deux fillettes. De retour dans sa famille, le frère d’Aaron, Ethan Edwards, un officier sudiste vaincu, part à la recherche de ses deux nièces.
Au terme d’un long périple, il retrouve l’une d’elles, Debbie, devenue indienne, elle veut rester parmi les siens… désormais les Comanches. 

dessin : Didgiv

Natalie Wood – dessin : Didgiv

John-Ford-by-Didgiv

John Ford est au sommet de son art et de sa poésie avec cette oeuvre de toute beauté, dont le récit est inspiré d’un fait divers, qui évoquait les enlèvements d’enfants par les Indiens.
L’utilisation de la couleur et des contrastes, les splendides paysages dont la Monument Valley, les acteurs, les cadrages (la scène finale, en écho de celle de l’ouverture du récit sur la musique de Max Steiner), amplifiés par la VistaVision… font vibrer les coeurs et…

Suite de la critique sur :

La prisonnière du désert (The Searchers)

Jeffrey Hunter, Natalie Wood

Jeffrey Hunter – Hank Worden

  • Tournage : février et juin à août 1955
    * Budget : 3 750 000 dollars/Recettes USA : 5,9 millions-Paris : 33,3 millions de Francs.
    * Un bras de fer entre oppose John Ford et Jack Warner sur le budget. Déçu par l’attitude de Warner Bros envers Ford, John Wayne passe à la concurrence : Paramount, MGM, Batjac. Il ne reviendra vers Warner que pour Chisum, en 1970.
    * Ward Bond est piqué par un scorpion dans le désert pendant le tournage !
    * Les critiques parisiens sont durs avec le film, du coup, le public boude le film.
    * John Wayne donnera le nom de son personnage, Ethan Edwards, à l’un de ses fils, qui naît peu après la fin du tournage.
    * Lana Wood, qui joue Debbie jeune, est la soeur cadette de Natalie Wood.
 (1-12-1966) Ciné revue_NEW

Lana Wood, quelques années plus tard…

Lana Wood

Lire aussi :
Captifs des Indiens au cinéma

Fritz Weaver

Décès de Fritz Weaver (1926-2016)

Décès de Fritz Weaver, acteur américain vu dans MARATHON MAN, CREEPSHOW, L’AFFAIRE THOMAS CROWN, LA FORCE DU DESTIN, il était connu aussi pour son rôle de père de famille allemand et juif dans la minisérie HOLOCAUSTE qui lui valut le Tony Award du meilleur acteur. Il débute pour le petit écran, notamment dans les séries western Rawhide et Gunsmoke, Les bannis (avec Don Murray), La grande vallée, c’était le professeur Biesenthal dans MARATHON MAN, son dernier film est THE CONGRESSMAN (2016) avec Treat Williams.

 

Robert Vaughn

 Décès de Robert Vaughn (22-11-1932)

Robert Vaughn (cinérevue déc. 69)_

Il était le dernier des 7 mercenaires encore en vie. Robert Vaughn, qui incarnait le pistolero ganté de cuir dans le célèbre western de John Sturges, est mort le 11 novembreà New York, des suites d’une leucémie aigue.

le rôle qui l’a rendu célèbre : un des Sept mercenaires

Né le 22 novembre 1932 à New York, enfant de comédiens, Robert Vaughn a rencontré un double succès en 1959, avec une nomination aux Oscars pour CE MONDE à PART (1959) et en tournant dans Les sept mercenaires de John Sturges : il jouait Lee, le mercenaire froid et élégant au passé trouble.

Robert Vaughn

(mars 67 Ciné revue)

Il est ensuite devenu très populaire en incarnant Napoleon Solo dans la série des AGENTS TRES SPECIAUX entre 1964 et 1968. Il joua dans les séries western Tales of Wells FargoZane Grey TheaterGunsmokeLaramie.
On se souvient aussi de Robert Vaughn dans la peau de Chalmers, le politicien agacé qui met des bâtons dans les roues de Steve McQueen dans BULLITT (1968) ; il a eu un rôle récurrent dans la saga TV Colorado en 1979. Vaughn joue en 1998 dans la série Les Sept mercenaires (avec Eric Close) mais cette fois dans le rôle d’un juge.

Il était toujours actif dans le métier, avec des apparitions récemment dans la série NEW YORK – UNITE SPECIALE et les films THE AMERICAN SIDE et GOLD STAR en 2015 et 2016.

robert vaughn

Ses autres westerns :
♦ Films :
Good day for a hanging (1959) de Nathan Juran
Il fit partie des nombreuses stars qui apparurent dans le téléfilm The rebels en 1979
Desperado (1987) Téléfilm de Virgil V. Vogel
Renegade (87) de E.B. Clucher
Lincoln (1992) Téléfilm de Peter W. Kunhardt (voix seulement)

dans son premier western : Good day for a hanging

Les sept mercenaires

♦ Séries : Frontier (1955-56) ; Zane Grey Theaters (1956-57) ; Gunsmoke (1956-57) ; Jefferson drums (1958-59) ; L’homme à la carabine (1958) ; Zorro (1959) ; Bronco (1959) ; Riverboat (1959) ; Wichita Town (1959) ; Law of the plainsman (1959) ; Laramie (1960) ; La grande caravane (1958-60) ; Stagecoach West (1961) ; Tales of Wells Fargo (1957-61) ; Bonanza (1962) ; Le Virginien (1963) ; The Blue and the Gray (1982).

Dans Les 7 mercenaires :

Dans BULLITT (scène du fax) :

The man in the black hat: Robert Vaughn on location in London

Dapper: Robert Vaughn in The Magnificent Seven

Bruce Lee ( 李振藩) (Lǐ Zhènfān) (Lee Junfan)

Né un 27 novembre.. à Chinatown (San Francisco) en 1940, mort à Hong Kong le 20 juillet 1973…

Bruce Lee- cinerevue 1978

Hommage à Bruce Lee, roi des arts-martiaux et des kung-fu movies… Un mythe… en dessins et photos…

Bruce Lee by Didigiv

Bruce Lee par tony344

Bruce Lee by Deberg

En pop Art, sur stars-portraits.com
Bruce Lee by didgiv

Par Stephane014 sur stars-portraits.com :

Bruce Lee by stephane014

Bruce Lee par cipta

Ses principaux films :
Opération Dragon (1973)… La fureur du Dragon (72), La fureur de vaincre (72), Big Boss (71), La valse des truands (69) avec James Garner, Ren hai gu hong (60), Zao zhi dang cu wo bujia (56), Zha dian na fu (56), Gu xing xue lei (55), et les séries Here comes the brides (69), Le frelon vert (66-67), Batman (66-67).

Bruce Lee by didgiv

L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford : le 4 décembre à 16h20… 11 déc. à 23h05… 17 déc. à 18h10… sur TCM Cinéma…

USA/Canada/Grande-Bretagne de Andrew Dominik (2007) **

 

Avec Brad Pitt, Casey Affleck, Mary-Louise Parker, Brooklynn Proulx, Sam Shepard, Zooey Deschanel, Michael Parks...

Western en forme de ‘biopic’ dépouillé et stylisé au rythme très lent, avec une voix-off façon docu qui renforce l’authenticité du récit. Brad Pitt dans la peau du célèbre outlaw livre une composition étonnante. Fait assez rare dans un western, il n’y a pas de générique. Musique de Nick Cave, Brad Pitt et Ridley Scott sont co-producteurs.

 Lire la biographie de Jesse James et Frank James sur riowestern.com :

Zooey Deschanel