browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Un nommé Kiowa Jones (The dangerous days of Kiowa Jones) / Robert Horton / Apache war smoke (Le signal de l’attaque)

Posted by on 19 avril 2014

Un nommé Kiowa Jones – (Chevauchée vers la bagarre) (The dangerous days of Kiowa Jones)
Téléfilm de Alex March (1966) ***

Kiowa Jones (Robert Horton) est chargé par un shérif agonisant (Gary Merrill) de livrer à la prison de Fort Smith deux bandits (Sal Mineo et Nehemiah Persoff). Deux chasseurs de primes les recherchent…

le Dauphiné Libéré

Et avec Robert L. Harris, Lonny Chapman, Royal Dano, Zalman King, Harry Dean Stanton, Val Avery.

L’équation du parfait western = Grands espaces + chevauchées + décors grandioses + traitres + jolie fille + bagarres. Une distribution homogène autour de Robert Horton, qui est un acteur de télévision, héros de la série A man called Shenandoah (1965-66), dont ce téléfilm est une suite : Diane Baker (LE JOURNAL d’ANN FRANK), Sal Mineo (LA FUREUR DE VIVRE).
Chanson d’Hank Williams Jr.
Un des très rares westerns diffusés au début des années 1980 à la télévision française, après l’élection de François Mitterrand, en pleine période d’épuration « culturelle » anti-américaine, lorsque Jack Lang fut ministre de la Culture. Il fallut attendre La dernière séance d’Eddy Mitchell pour revoir des westerns… régulièrement à la télé à cette époque.

Diane Baker and Robert Horton


Robert Horton (1924-2016)

Un des acteurs réguliers, entre 1957 et 1962, de la célèbre série western La grande caravane (Robert Fuller le remplaça quand il quitta la série), il avait débuté dans des films de guerre, puis dans le rôle d’un docteur dans Return of the Texan de Delmer Daves en 1952. On le verra par la suite surtout dans les genres guerre et western. Il fut le héros d’une autre série western moins connue, A man called Shenandoah, de 1965 à 1966. Robert Horton eut trois épouses, dont l’actrice et chanteuse Barbara Ruick, décédée en 1974, elle joua avec lui dans Apache war smoke.
Egalement chanteur, Horton apparut dans des pièces musicales, notamment dans 330 représentations de The rainmaker à Broadway.
1952 : Apache war smoke ; La dernière flèche
1954 : The Lone Ranger (série)
1966 : Un homme nommé Kiowa Jones (tvfilm)
1988 : La rivière rouge (tvfilm)


Apache war smoke (Le signal de l’attaque)
de Harold F. Kress (1952) 

Avec Gilbert Roland, Robert Blake, Glenda Farrell, Robert Horton, Gene Lockhart, Hank Worden, Argentina Brunetti, Charlita, Iron Eyes Cody

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *