browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Inger Stevens / La poursuite des Tuniques bleues (The long ride home) / Run, Simon, run

Posted by on 1 octobre 2017
INGER STEVENS (18-10-1934/30-4-1970)

 

Inger Stevens

Cette talentueuse blonde diaphane née à Stockholm en Suède (Inger Stensland) prend des cours à l’Actor’s studio avant de débuter au théâtre en 1953, puis à la télévision, et enfin au cinéma, elle était l’épouse de Richard Widmark dans MADIGAN (1968), un de ses meilleurs rôles.
Elle a eu des liaisons avec Bing Crosby, Dean Martin, Burt Reynolds.
Dépressive, elle se suicide en absorbant des somnifères en 1970, elle n’avait que 36 ans.

Inger Stevens tourne son premier western en 1967, dont elle a le premier rôle, c’est La poursuite des Tuniques bleues, elle joue la fiancée de Glenn Ford enlevée par des Sudistes, avant la fin de la guerre Civile… Puis, Les cinq hors-la-loi (68) avec James StewartBonanza. Clint Eastwood et Ted Post la choisissent pour le premier rôle féminin de Pendez-les haut et court en 1967.
Puis, elle incarne, Lily qui débarque à la tête d’une troupe de prostituées dans une ville où on a découvert de l’or dans Cinq cartes à abattre (1968) avec Dean Martin.
Sa dernière apparition, l’année de sa mort, était dans le téléfilm Run, Simon, run (1970) avec Burt Reynolds, l’histoire d’un Indien Papago traquant le meurtrier de son frère.

D’autres séries western comme Zane Grey theater...

Excellente bio sur http://cinevedette4.unblog.fr/543-inger-stevens/

Richard Widmark, Inger Stevens
POLICE SUR LA VILLE

Dean Martin, Inger Stevens

Dean Martin, Inger Stevens
CINQ CARTES à ABATTRE

Bonanza

Inger Stevens


La poursuite des Tuniques bleues (A time for killing) (The long ride home)-de Phil Karlson, Roger Corman (1967) **


Des prisonniers sudistes continuent leur guerre contre des Nordistes alors que la guerre vient de se terminer…
Avec Inger Stevens, Glenn Ford, George Hamilton, Paul Petersen, Timothy Carey, Kenneth Tobey, Harrison Ford, Harry Dean Stanton, Peter Ford.

Trois Ford sinon rien : le roi du western Glenn Ford, son fils Peter dans un petit rôle (et dont la mère était Eleanor Powell) et première apparition officielle à l’écran d’un débutant nommé… Harrison Ford ! Et une belle blonde suédoise au milieu de tous ces hommes Ford : Inger Stevens.

 


Run, Simon, run
Téléfilm de George McGowan (1970) **


Un Indien Papago sortant de prison retourne dans sa réserve pour trouver le meurtrier de son frère…

Avec Burt Reynolds, Inger Stevens, Royal Dano, James Best, Rodolfo Acosta, Joyce Jameson, Eddie Little Sky.

Burt Reynolds et Inger Stevens sont sortis ensemble après le tournage de ce téléfilm produit par Aaron Spelling.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *