browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

* Shalako

Posted by on 13 octobre 2013
Western germano-anglais d’Edward Dmytryk (1968) *

Scénario : James Griffith, Hal Hopper, Scott Finch d’après un roman de Louis L’Amour
Musique : Robert Farnon

SHALAKO Bardot Connery

Avec
Sean Connery : Shalako
Brigitte Bardot : Irina Lazaar
Stephen Boyd : Bosky Fulton
Jack Hawkins : sir Charles Daggett
Peter van Eyck : Frederick Von Hallstatt
Honor Blackman : Lady Daggett
Woody Strode : Chato
Et Eric Sykes, Alexander Knox, Valerie French, Don ‘Red’ Barry, Chief Thug Smith.

Shalako - Sean Connery - Brigitte Bardot Image 2 sur 10

Sean Connery – Brigitte Bardot

Deuxième western de Brigitte Bardot (après Viva Maria), tourné à Almeria, d’après une histoire de Louis L’Amour, qui se déroule en 1880 au Nouveau-Mexique.

A cheval, bottée et enjuponnée, elle a fière allure BB ! Elle campe une comtesse qui, avec les amis d’un baron prussien, fait une partie de chasse sur une réserve apache.
Attaquée par ceux-ci, elle est sauvée par l’agent fédéral Shalako (Sean Connery).

Brigitte Bardot

L’intrigue s’appuie sur des faits réels : à cette époque, de riches Européens aimaient se rendre aux Amériques pour des safaris.

Sean Connery a un cachet trois fois supérieur à Brigitte Bardot. Au moment du tournage, elle est en phase de séparation avec Serge Gainsbourg, et c’est à contre-coeur qu’elle se rend en Espagne tourner ce western. Les Indiens sont joués par des gitans espagnols, le tournage d’un autre western a lieu en même temps à Tabernas, Une corde, un colt avec Michèle Mercier

à la sortie du film, BB dit « Le cinéma britannique est le meilleur du monde… y compris pour les westerns« . La critique et le public n’auront pas le même avis… Shalako sera un échec commercial.

… Chaque soir, BB et Michèle Mercier font la fête à l’hôtel Aguadulce. BB ne supporte pas le réalisateur Edward Dmytryk qu’elle trouve froid et distant.

Elle s’insurge un jour contre le traitement fait à un puma pour une scène du début du film.
« Cela vous plairait que je vous tire une cartouche paralysante dans les fesses ? » lance-t-elle !
(source: http://www.devildead.com/histoiresdetournages/index.php?idart=143)

Malgré l’affiche, éblouissante, Shalako est un échec, par rapport au coût important de son budget (il fit malgré tout près de 1,4 millions d’entrées en France)… « C’est vraiment le drame de ma vie » dira Bardot… qui fera encore un western –Les pétroleuses-, mais elle ne retrouvera pas le succès de Viva Maria.
Honor Blackman joue une captive blanche torturée par les Indiens, qui lui font avaler de force son collier de diamants !
♦ Le film devait réunir au départ Henry Fonda et Senta Berger et être tourné à Mexico. Mais en 1968, Henry Fonda n’avait plus du tout la cote à Hollywood (il partait d’ailleurs cette année-là en Italie tourner Il était une fois dans l’Ouest), et les producteurs proposèrent le rôle à Sean Connery.

arrêtez vos connery !

 

photo

(janvier 68 ciné revue)

(28-8-68 cinérevue)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *