browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Blue Washingon : Rio Rita / Wyoming (The rock of friendship) / The phantom city

Posted by on 8 juin 2014

TROIS WESTERNS AVEC BLUE WASHINGTON…

Rio Rita
de Luther Reed (1929) ***

Le capitaine Stewart (John Boles) poursuit le bandit surnommé ‘The Kinkajou’ vers la frontière mexicaine et tombe amoureux de Rita (Bebe Daniels)…

Et avec Bert Wheeler, Robert Woosley, Dorothy Lee, Don Alvarado, Robert Livingston, Blue Washington

Un des premiers westerns musicaux -avec des tons Technicolor- qui aura un remake en 1942. C’est un des plus grands succès de Bebe Daniels, star des années 20 à 30, aux airs de garçon manqué, célèbre pour ses tandems burlesques avec Harold Lloyd. Sa jolie voix lui facilita le passage au parlant, et elle resta une grande vedette jusqu’aux années 30.
Enfant chérie des Américains, puis des Anglais : elle était la vedette d’un programme radiophonique à Londres en pleine période de blitz.

Elle fut terrassée par une hémorragie cérébrale en 1963 et décéda en 1971.

Bebe Daniels, Rio Rita (1929)

cinerevue 1971


Wyoming /The rock of friendship 
de W.S. Van Dyke (1928) ***


Romance et aventures pour des pionniers sur la grande Piste de l’Oregon.

Avec Tim McCoy, Dorothy Sebastian, William Fairbanks, Charles Bell, Chief John Big Tree,  Blue Washington.

Ce western muet de la MGM (budget de 60 000 dollars)  dont l’histoire est signee W.S. Van Dyke, est supervisé par David O’Selznick. Le titre de tournage était Tin Soldiers. C’est un western épique et Pioneer Movie, dont le cinéma américain connait actuellement un revival, avec des films comme The Homesman ou The Salvation.
C’est l’énorme succès de La caravane vers l’Ouest en 1923 (où jouait déjà Tim McCoy et au budget de 550 000 dollars !), qui évoque aussi les charriots bâchés de la piste de l’Oregon, qui augmenta du triple la production de westerns et engendra tous les westerns épiques de cette époque, comme deux ans plus tard La piste des géants (1930) qui révèlera John Wayne et L’attaque de la caravane (1931) avec Gary Cooper… où on retrouve un certain… Chief John Big Tree… acteur épique !!!
Premier western dans lequel apparait l’acteur noir Blue Washington.

le colonel Tim McCoy

John Wayne by didgiv

Grande vedette de westerns de l’époque, Tim McCoy jouera en 1932 avec John Wayne dans Two-fisted law (dessin de Didgiv)

 ——————————————————-

The Phantom city
de Albert S. Rogell (1928) **


Avec Ken Maynard, Eugenia Gilbert, Jim Mason, Blue Washington.

Western muet dont certaines séquences seront réutilisées dans son remake en 1932 : Le fantôme, avec John Wayne.
Ken Maynard est un des premiers cowboys chantant de la Columbia, vedettes de séries B. Il commença comme as de la voltige dans les cirques et fut figurant dans le spectacle de Buffalo Bill. Il joue ici avec Jim (James) Mason, second couteau spécialiste des rôles de ‘villains’ dans les westerns des années 20 à 40… à ne pas confondre avec le fameux acteur britannique James Mason !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *