browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Qui est le traître ? (L’étrange compagnon blanc) (Tumbleweeds) / L’aventure est à l’Ouest (Great sioux uprising) / La ville sous le joug (The vanquished)

Posted by on 5 février 2015

TROIS WESTERNS DE 1953

Qui est le traître ? (L’étrange compagnon blanc) (Tumbleweeds)de Nathan Juran (1953) 


Avec Audy Murphy, Chill Wills, Lori Nelson, Russell Johnson, Lee Van Cleef, Ross Elliott, Eugene Iglesias, Phil Chambers, Edmund Cobb


L’aventure est à l’Ouest (Great sioux uprising)de Lloyd Bacon (1953) *

Avec Jeff Chandler, Faith Domergue, Lyle Bettger, Peter Whitney, Stacy Harris, Walter Sande, John War Eagles, Edmund Cobb


La ville sous le joug (The vanquished)de Edward Ludwig (1953) *** 

Rock Grayson, un Sudiste, est libéré d’une prison nordiste après la guerre de Sécession. Il trouve sa ville sous le joug de l’administrateur local, le cynique Roger Hale.

Avec John Payne, Coleen Gray, Lyle Bettger, Jan Sterling, Willard Parker, John Dierkes, Richard Hale.

Dans la lignée d’Autant en emporte le vent, mais avec un budget nettement plus modeste, et rappelant par son intrigue un autre western de Ludwig, The fabulous Texan (1947), un drame sudiste avec la vision des confédérés : un ex-officier sudiste retourne dans sa ville et va lutter contre des bandits qui en ont pris le pouvoir… Il aborde, comme Le pays de la haine en 1957, le thème de la reconstruction au lendemain de la guerre Civile.
Un western de série qui vaut le détour pour ses acteurs : Coleen Gray, décédée en août 2015, elle eut une laison avec John Payne, héros de ce film, impeccable Lyle Bettger en homme d’affaires véreux, et la blonde Jan Sterling, vedette de films noirs, qui joue la même année dans Le triomphe de Buffalo Bill, elle terminera sa carrière pour le petit écran.
Beaucoup de scènes nocturnes, un des moments percutants du film : quand Coleen Gray attaque Jan Sterling avec une paire de ciseaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *