browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Franco Nero/ Keoma / Jonathan degli orsi / Keoma

Posted by on 21 août 2013

 Franco Nero (Frank Nero) 

western

dessin de Didgiv

Découvert par John Huston, l’acteur et producteur Franco Nero est avec Giuliano Gemma et Terence Hill, un des plus grands acteurs du western italien et un des plus prolifiques : 219 films et séries au compteur, il est annoncé dans 6 films pour 2018.
Il a été lancé avec le personnage de Django, et a été la vedette de fleurons du genre, comme Keoma, des westerns souvent assez violents. On l’a aussi vu dans la très bonne adaptation dans un univers western du roman de Prosper Mérimée, Carmen, dans L’homme, l’orgueil et la vengeance en 1967, l’héroïne féminine était jouée par Tina Aumont.

Vu aussi dans de bons giallos et thrillers de Damiani, Nero a également tourné en France et en Allemagne, et incarnait Rudolph Valentino dans THE LEGEND OF VALENTINO en 1975.

Franco Nero (ciné revue 20 juillet 67)
Ses westerns :

Les forcenés (1965) de A. Band et M. Sequi
Django (1966) de Sergio Corbucci
Le temps du massacre (66) de Lucio Fulci
Texas, Addio (1966) de Ferdinando Baldi
L’Homme, l’orgueil et la vengeance (1967) de Luigi Bazzoni
El mercenario (Le mercenaire) (1968) de Sergio Corbucci
Companeros (1970) de Sergio Corbucci
Et viva la révolution ! (Viva la muerte… Tua !) (1971) de Duccio Tessari
Los amigos (1973) de Paolo Cavara
Croc-Blanc (73) de Lucio Fulci
Le retour de Croc blanc (74) de Lucio Fulci
Cipolla colt (1975) de Enzo G. Castellari
Keoma (1976) de Enzo G. Castellari
Krasnye Kolokola, Film pervyy – Meksika V Ogne (1982) de Sergey Bondarchuk
Django 2 – Il Grande Ritorno (1987) de Nello Rossati
Jonathan degli orsi (1994)
L’Ultimo pistolero (2002) court-métrage de Alessandro Dominici
Django unchained (2012) de Quentin Tarantino

Franco Nero

cinerevue

dans Valentino (cinerevue 1975)

Polars :
LA MAFIA FAIT LA LOI (1968)
TECHNIQUE d’UN MEURTRE
(1966)
EXECUTIONS (1969)
CONFESSION d’UN COMMISSAIRE DE POLICE AU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE (1971)
NOUS SOMMES TOUS EN LIBERTE PROVISOIRE (1971)
LE SALOPARD (1973)
LE TEMOIN à ABATTRE (1973)
IL CITADELLO SI REBELLA (1974)
CORRUZIONE AL PALAZZO DI GIUSTIZIA (1975)
DETECTIVE COMME BOGART (1980)
COBRA (1980)
LA SALAMANDRE (1981)

Ses Gialli :
LE FROID BAISER DE LA MORT (1966) de Mino Guerrini
JOURNEE NOIRE POUR UN BELIER (1971) de Luigi Bazzoni

JOURNEE NOIRE POUR UN BELIER

Franco Nero (aout 69 cinérevue)

♠ L’homme, l’orgueil et la vengeance

 

avec Iris Berben – Companeros (cinerevue 1970)

Companeros :

En 1975, Nero incarnait Rudolph Valentino dans un téléfilm de Melville Shavelson…

Franco Nero

cine revue 1975

Franco Nero


KEOMA – Italien de Enzo G. Castellari (1976) **

 Musique de Guido & Maurizio de Angelis

1835. Keoma (Franco Nero) a été sauvé jadis d’un massacre d’Indiens par Shannon. Après la guerre civile, il rentre au bercail et découvre son village ravagé par la peste et terrorisé par le bandit Caldwell et sa bande, dont font partie les trois frères Shannon (dont William Berger).
Keoma sauve une jeune femme enceinte Liza (Olga Karlatos). Un des amis de Keoma, Georges (Woody Strode), est tué par la bande de Caldwell…

Et avec Orso Maria Guerrini, Gabrielle Giacobbe, Antonio Marsina, Joshua Sinclair, Donald O’Brien, Giovanni Cianfriglia, Domenico Cianfriglia, Roberto Dell’Acqua…

Un classique du western italien, du meilleur cru, mais particulièrement violent, qui réunit des stars du genre, comme William Berger ou Franco Nero qui s’était imposé avec un autre western ultra-violent, Django en 1966. On retrouve un acteur fétiche de John Ford qui était aussi un de ses amis, Woody Strode (Les professionnels).
Le premier rôle féminin est tenu par la Grecque Olga Karlartos, beauté froide aux yeux clairs, vue aussi dans Per il gusto di uccidere en 1966.
Le scénario du film a été improvisé au fur et à mesure que se faisait le film. La première version du script avait été écrite par George Eastman (Luigi Montefiori), mais le réalisateur n’aimait pas l’histoire. N’ayant pas le temps de le faire réécrire, ils le firent pendant le tournage !
Succès commercial, c’est un modèle du genre.

Franco Nero, Olga Karlatos


Jonathan degli orsi
Italo-russe d’Enzo G. Castellari (1994) *

Ce spécialiste du western spaghetti remet en selle Franco Nero, John Saxon, Floyd Red Crow Wetserman, Ennio Girolami, dans des aventures tournées en Russie avec des acteurs Italiens, américains et russes.

Et avec Clive Riche, Bobby Rhodes, Melody Robertson

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *