browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Nieves Navarro / Une trainée de poudre… les pistoleros arrivent / Hai sbagliato… dovevi uccidermi subito

Posted by on 29 mars 2014

Nieves Navarro (Susan Scott, Suzanne Scott)
(10 novembre 1938)

Actrice espagnole née à Alméria (village de l’Ouest reconstitué grandeur nature en Espagne), a joué dans diverses productions italiennes des années 60 à 90, surtout des westerns, thrillers, gialli (son premier est PHOTO INTERDITE d’UNE BOURGEOISE) et érotiques (EMMANUELLE CHEZ LES CANNIBALES, LES PLAISIRS d’HELENE), où elle est parfois en vedette, comme dans NUITS d’AMOUR ET D’EPOUVANTE (1971) ou EMMANUELLE E LOLITA (1978)…
Son premier film est le western Un pistolet pour Ringo en 1965, puis sa suite, Le retour de Ringo (1965), où elle joue une entraîneuse cartomancienne.

Ses autres westerns :

El rojo (1966) de Leopoldo Savona
Colorado (La reisa dei conti) (1966) de Sergio Sollima
Les longs jours de la vengeance (1967) de Florestano Vancini
Adios Sabata (1970) de Gianfranco Parolini, 3e volet de la trilogie officielle Sabata, elle joue une danseuse de saloon.
Une trainée de poudre… Les pistoleros arrivent (1970) de Giuliano Carnimeo
Hai sbagliato… dovevi uccidermi subito ! (72) de Mario Bianchi

Autres gialli :
NUITS d’AMOUR ET d’EPOUVANTE (1971)
TOUTES LES COULEURS DU VICE (72)
LA MORT CARESSE à MINUIT (1972)
CHASSES-CROISES SUR UNE LAME DE RASOIR (1973)

Polars :

TROPPO RISCHIO PER UN UOMO SOLO (1973)


Dans La peur au ventre :

dans Toto de Arabia

 

 

 


Une trainée de poudre… les pistoleros arrivent (Una nuvola di polvere… un grido di morte… arriva Sartana) (Llega Sartana)
Italo-espagnol de Giuliano Carnimeo (1970) ***

Avec Gianni Garko, Nieves Navarro, Piero Lulli, Massimo Serato, Frank Brana, Sal Borgese, Beatrice Pellegrino, Luis Induni…

Le 4e et dernier des Sartana officiels avec Gianni Garko, un scénario inventif, un film qui ne manque ni de force ni d’originalité, de bons seconds rôles comme Luis Induni, éternel shérif ou marshal des western-spaghetti. Musique de Bruno Nicolai qui rappelle les standards d’Ennio Morricone.

 


Hai sbagliato… dovevi uccidermi subito (Kill the poker player)
Italo-espagnol de Mario Bianchi (1972) *


Avec Robert Woods, Ivano Staccioli, Nieves Navarro, Frank Brana, Carlo Gaddi, Ernesto Colli, Vittorio Fanfoni.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *