browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Tim McCoy / Two-Fisted Law (Two fisted law) / Cornered

Posted by on 17 août 2013

TIM McCOY (29-1-1891/10-4-1978)

Fils d’immigrants irlandais, Timothy John Fitzgerald McCoy est l’une des cinq grandes vedettes de westerns des années 20-30.
Enfant, il a été fasciné par le Wild West Show de Buffalo Bill qui se produisait avec ses 650 cowboys et Indiens dans sa ville, Saginaw, dans le Michigan.
Il adorait lire les romans d’aventures dans la bibliothèque de son père, dont Les trois mousquetaires, Le comte de Monté Christo et les romans de Kenneth Robert, comme Northwest Passage.

C’est un authentique cowboy : travaillant dès l’âge de 15 ans dans un ranch du Wyoming à côté d’une réserve Sioux, il apprend leur langage.

Two fisted by law avec John Wayne-dessin de Didgiv

Il devient agent aux affaires indiennes pour la réserve Sioux et devient un cavalier expérimenté.
Il sert dans la première guerre mondiale comme lieutenant-colonel, et met le pied à l’étrier du cinéma en étant engagé comme conseiller et coordinateur des figurants indiens sur le western épique La caravane vers l’Ouest de James Cruze en 1922-23, il en profite pour tourner quelques cascades à cheval.
Un contrat avec la MGM est signé en 1925 et il va tourner dans plus de 80 westerns, entre 1925 et 1965.

McCoy apparait souvent dans ses westerns, habillé tout en noir, avec  un imposant stetson et chevauche souvent un magnifique appaloosa nommé Starlight.
Il interrompt sa carrière en 1935 pour travailler dans le célèbre cirque des frères Ringling. McCoy créé alors son propre Wild West show en 1935, mais qui fait long feu, faute de succès. Il revient au cinéma et joue dans le serial à petit budget des Rough riders.
Lieutenant-colonel pendant la guerre, il se retire dans son ranch, et réapparait occasionnellement dans des petits rôles et à la télévision, avec notamment The Tim McCoy show pour lequel il reçut un Emmy Award.
Jusqu’à 1976, il continue de travailler à plein temps comme responsable du Tommy Scott’s Country Music Circus. Il écrit en 1977, avec l’aide de son fils Ronald, une autobiographie Tim McCoy Remembers the West.

Ses principaux westerns :
La caravane vers l’Ouest (1923),  Les écumeurs du sud (1927) ; La mauvaise route (1928) ; Wyoming (1928) ; Sioux blood (1929)…

The Indians are coming (1930) de Henry MacRae ; The fighting marshal (31) ; The one way trail (31) ; Shotgun Pass (1931) de JP McGowan ; Two fisted-law et Texas Cyclone (1932) ; Cornered (32) ; The fighting fool (1932) de Lambert Hillhyer ; Fighting for Justice (32) de Otto Brower ; End of the trail (31) ; The ridin Tornado de Ross D. Lederman ; The western code (32) de JP McCarthy ; Daring danger ; Rusty rides alone (33) ; Silent Men (33) ; Man of action (1933) ; The Whirlwind ; des Alan James en 1934-35 : Prescott kid ; The westerner ; The revenge rider ; Square shooter ; Fighting shadows ;  Justice of the range ; Riding wild
Puis : Law beyond the range ; The man from Guntown ; The outlaw deputy (35) ; Bulldog courage (35) de Sam Newfield…
Border caballero (1936) ; Six-gun trail (1938) ; West of rainbow’ end (38) ; Phantom ranger (38) ; Lightning Carson rides again (38) ; Two gun Justice (38) et six westerns de Sam Newfield en 1939 : Code of the cactus ; Texas wildcats ; Outlaw’s paradise ; Straight shooter ; The fighting renegade ; Trigger fingers.
Années 40 à 60 :
Les rénégats du Texas (1940) ; Gun code (1940) ; Frontier crusader ; Arizona gang busters ; Riders of black mountains (40) ; The forbidden trail avec Buck Jones ; Arizona Bound et The gunman from Bodie (41) ; Outlaws of the Rio Grande (41) ; The Texas Marshal (1941) ; Le jugement des flèches (1957). Son dernier film est Le glas du hors-la-loi en 1965.

Il a aussi joué dans LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS en 1957.

Tim McCoy a joué avec John Wayne dans Two fisted law en 1932.


Two-Fisted Law (Two fisted law)
De D. Ross Lederman (1932) *
*

Après que le bandit Rob Russel (Wheeler Oakman) lui ait volé son ranch, Clark (Tim McCoy) devient prospecteur à Silver City…
Et avec Alice Day, Tully Marshall, Wallace McDonald, Walter Brennan, John Wayne, Richard Alexander, Hank Bell, Bud Osborne, et le cheval Starlight.

dessin de Didgiv

Tully Marshall, Alice Day, Tim McCoy, John Wayne et Wallace MacDonald

Un western de 57 minutes que John Wayne fit pour la Columbia dans les années 30, avant de passer chez Warner Bros.
La vedette du film est
Tim McCoy, vétéran de la guerre de 14-18 (et colonel dans l’US Air force durant la seconde guerre mondiale !), c’est, avec Buck Jones, une des cinq plus grandes vedettes de westerns des années 20 et 30, il en tourna 80 entre 1925 et 1965.
Tim McCoy avait été un véritable cowboy de ranch et aussi agent aux affaires indiennes dans une réserve de Sioux. Il chevauche souvent dans ses films un magnifique cheval blanc nommé Starlight.

Wayne n’a qu’un rôle de troisième plan mais il développe déjà sa technique de bagarres à poings nus.

Les poursuites à cheval sont légèrement filmées en accéléré. L’une d’elles (à la 46e minute) montre une belle cascade, un cowboy poursuit un autre à cheval, lui saute dessus alors que le cheval est au galop, tous deux chutent violemment tandis que les chevaux continuent.
On a droit aussi à une belle fusillade finale, où le beau héros redresseur de torts au stetson blanc régle ses comptes et retrouve sa belle blonde, jouée par Alice Day.
Ces vieux westerns donnent vraiment l’impression dans l’Ouest authentique  (en dehors du fait que la plupart des acteurs sont clean et bien rasés, alors que les photos d’époque montre souvent les hommes moustachus).

Alice Day (7-11-1905/25-5-1995)
Née dans le Colorado, Jacquiline Alice Newlin était une vedette du muet et est apparue dans 70 films entre 1923 et 1932, sa sœur était l’actrice Marceline Day, dont elle n’a pas atteint la célébrité.
Elle a joué dans les westerns Riders of the purple cows (1924), et était la vedette féminine de Two-fisted law en 1932, western réunissant John Wayne et Tim McCoy.
Son dernier film est un western avec Jack Hoxie, Gold en 1932.

Two fisted by law (Tim McCoy – John Wayne) by Didgiv


Cornered
de B. Reeves Eason (1932) *** 


Avec Tim McCoy, Shirley Grey, Noah Beery, Raymond Hatton, Claire McDowell, Walter Brennan, Edmund Cobb, Tom London, Art Mix, Artie Ortego.

Moody Pierson sauve la vie du sheriff Tim, mais il est arrêté peu après pour meurtre. Tim ne le croit pas coupable…

Le colonel Tim McCoy et Walter Brennan réunis dans plusieurs westerns de la Columbia dans les années 30, et en cette année 1932, deux autres avec John Wayne : Texas Cyclone et Two fisted law.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *