browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Lincoln Tate / Sam Wallash !… On l’appelle Ainsi soit-il (Era Sam Wallash… Lo chiamavano… E cosi sia !) / Acquasanta Joe

Posted by on 2 décembre 2014

Lincoln Tate (1934-2001)

Acteur américain débutant dans la série La grande Vallée (1965) avant de jouer dans plusieurs westerns, Le cheval de fer (67), Texas, nous voilà (66), Le ranch (68), Chaco (71), Son nom est Pote (71), Acquasanta Joe (71), Sam Wallash !… On l’appelle Ainsi soit-il (71), Spirito Santo e le cinque magnifiche canaglie (72), Alléluia défie l’Ouest (72), …E il terzo giorno arrivo il corvo (73), Des dollars plein la gueule (73), Le justicier solitaire (1981)


Sam Wallash !… On l’appelle Ainsi soit-il (Era Sam Wallash… Lo chiamavano… E cosi sia !) (Savage guns)
Italien de Demofilo Fidani (1971) *


Avec Robert Woods, Dino Strano, Benito Pacifico, Simonetta Vitteli, Piera Bruni, Marina Malfatti, Pierto Martellanza, Gordon Mitchell, Lincoln Tate.

mars 77 : Marina Malfati


Acquasanta Joe
Italien de Mario Gariazzo (1971)*

 

Avec Lincoln Tate, Ty Hardin, Richard Harrison, Silvia Monelli, Federico Boido

A la fin de la guerre de Sécession, des ex-soldats sous la houlette d’un ancien colonel attaquent une banque et volent les économies d’un chasseur de primes, Acquasanta Joe, qui se lance à leur poursuite tout en recherchant un bandit dont la tête est mise à prix…

Troisième et (heureusement !) dernier western de Mario Gariazzo, décevant, Lincoln Tate n’a pas l’étoffe d’un Anthony Steffen ni  celle d’un Tony Anthony, son tandem avec Richard Harrison est lourd et répétitif, Ty Hardin n’a pas la moindre once de talent, les costumes sont médiocres, les paysages sans éclat, et il n y a pas de rôle féminin fort : Silvia Monelli joue une Comanche laconique dont le personnage n’est pas développé. Et pour couronner le tout, le réalisateur tente de lorgner parfois, très maladroitement, vers la comédie.

Silvia Monelli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *