browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Toutes les couleurs du vice / L’étrange vice de Madame Wardh / Ton vice est une chambre close dont moi seul ai la clé (Il tuo vizio é una stanza chiusa io ne ho la chiave)

Posted by on 12 janvier 2015

 3 giallos de Sergio Martino avec Edwige Fenech…

Toutes les couleurs du vice (Tutti i colori del buoi) (L’alliance invisible)
Italo-espagnol de Sergio Martino (1972) ** 


Une femme, traumatisée par le meurtre de sa mère auquel elle assista, enfant, et par la perte de l’enfant qu’elle portait dans son ventre, est menacée par un homme habillé en noir.
Scénario d’Erensto Gastaldi

Avec Edwige Fenech, George Hilton, Ivan Rassimov, George Rigaud, Nieves Navarro, Marina Malfatti, Dominique Boschero, Lisa Leonardi, Carla Mancini

Avec L’ETRANGE VICE DE MADAME WARDH, ce giallo forme un dyptique inspiré de ROSEMARY’S BABY. Avec les reines du giallo, la vedette Edwige Fenech et l’actrice de second plan Carla Mancini, dont c’est le 10e giallo, les deux comédiennes jouent la même année avec George Hilton dans LES RENDEZ-VOUS DE SATAN. Musique obsédante de Bruno Nicolai

Edwige Fenech


 

L’étrange vice de Madame Wardh (Lo strano vizio della signora Ward) (Blade of the ripper)
Italo-espagnol de Sergio Martino (1971) *** 

La femme d’un ambassadeur découvre qu’un de ses amants ou son mari est un serial killer qui tue à Vienne des femmes avec un rasoir…
Avec George Hilton, Edwige Fenech, Conchita Airoldi, Manuel Gil, Ivan Rassimov, Alberto de Mendoza…

Les années 1971 et 1972 sont celles où le plus de gialli furent tournés. Le genre était donc à son apogée. On doit à Sergio Martino LA QUEUE DU SCORPION sorti la même année, il réalisera ensuite TOUTES LES COULEURS DU VICE (qui forme un dyptique avec ce film) et TON VICE EST UNE CHAMBRE CLOSE DONT MOI SEUL AI LA CLE, avec Edwige Fenech, puis TORSO avec Tina Aumont en 1973. Les titres des films et la présence de cette actrice indiquent un érotisme torride. Un scénario d’Ernesto Gastaldi et une réalisation qui ménagent un bon suspense. C’est un des meilleurs du genre.


Ton vice est une chambre close dont moi seul ai la clé (Il tuo vizio é una stanza chiusa io ne ho la chiave) (Your vice is a locked room and only i have the key)
Italien de Sergio Martino (1972) *** 


Dans un village italien, un écrivain alcoolique accumule les conquêtes, sa jeune épouse est au bord de la crise de nerf. Un tueur sévit dans la région…

Avec Edwige Fenech, Anita Strindberg, Luigi Pistilli, Ivan Rassimov, Franco Nebbia, Daniela Giordano, Carla Mancini, Dalila Di Lazzaro, Enrica Bonaccorti

sergio martino,edwige fenech

Un titre à rallonge pour ce fameux giallo sulfureux de Sergio Martino avec tous les éléments du genre : un trio diabolique, un mari volage, un tueur dans une demeure champêtre, des références au Chat noir d’ Edgar Poe… Et deux belles montrées sous tous les angles, la reine sexy en diable du giallo Edwige Fenech (qui n’apparait que dès la 32e minute) et la Suédoise Anita Strindberg. Musique de Bruno Nicolai.

Anita Strindberg

Dalila di Lazzaro – cinérevue janvier 1975

Enrica Bonaccorti

Enrica Bonaccorti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *