browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Il était une fois la révolution (Giu la testa) / Florencio Amarilla 

Posted by on 27 novembre 2013
Il était une fois la révolution (Giu la testa) (Duck you sucker) (A fistful of dynamite) (1971) **

Il était une fois la révolution

Western italien de Sergio Leone.

Scénario : S. Leone, Sergio Donati, Luciano Vincenzoni
Musique : Ennio Morricone

Avec James Coburn : John Mallory
Rod Steiger : Juan Miranda
Romolo Valli : docteur Villega
Rik Battaglia : Santerna
Maria Monti : Adelita
Et Franco Graziosi, Antoine Saint-John (Jean-Michel Antoine), Giulio Battiferri, Poldo Benlandi, Aldo Sambrell, Florencio Amarilla, Sergio Calderon.

1913. Juan Miranda, un péon pilleur de diligences, rencontre John Mallory, un révolutionnaire irlandais, expert en explosifs. Juan tente de le convaincre de dévaliser la banque de Mesa Verde…

Un western spaghetti « révolution », genre dans lequel se sont illustrés les cinéastes Damiano Damiani (EL CHUNCHO), Giulio Petroni (TEPEPA), Sergio Corbucci (EL MERCENARIO, COMPANEROS). Tous ces films ont en commun de montrer l’amitié entre un péon et un étranger qui se retrouve plongé au cœur de la révolution mexicaine.

Sergio Leone, qui produit le film, a d’abord proposé à Sam Peckinpah de le réaliser, mais celui-ci décline l’offre, Leone décide finalement de le réaliser. Le tournage a été émaillé de conflits entre Leone et Rod Steiger, de nombreux problèmes techniques aussi : la scène de collision des trains a été tournée avec des maquettes, l’effet visuel est désastreux.
D’abord sorti en Italie en 1971 puis dans les autres pays européens en 1972, le film est un succès, il sort en juin 72 aux Etats-Unis, où, là, il est un échec : la version US est tronquée de plus de 30 minutes et le titre américain (DUCK YOU SUCKER qui signifie Planque-toi connard !) n’est pas très commercial.
United Artists le ressortira quelques mois plus tard en version restaurée avec un nouveau titre, plus subtil, A FISTFUL OF DYNAMITE, clin d’œil au titre original de POUR UNE POIGNEE DE DOLLARS, autre film de Sergio Leone. Le public afflue cette fois dans les salles…

*Sergio Leone voulait au départ engager Jason Robards et Malcolm McDowell dans les rôles principaux.


Florencio Amarilla (1935 au Paraguay/2012 à Velez Rubio)

Rugbyman devenu cascadeur et ayant eu des petits rôles, très souvent de Mexicains ou d’Indiens dans quelques westerns dont El condor (1970), Doc Holliday (1971), Soleil rouge (1971), Catlow (1971), Il était une fois la Révolution (1971) de Sergio Leone… et aussi dans :

Un colt pour trois salopards avec Raquel Welch (1971), puis Les collines de la terreur (Chato)-1972) et Chino (1973), ces deux derniers avec Charles Bronson, puis Dans la poussière du soleil (1972) avec Maria Schell, adaptation western d’Hamlet.

Il campe un Apache dans A la poursuite du soleil d’or (1984).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *