browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Gianni Garko / Les colts de la violence / Uomo avvisato mezzo ammazzato… Parola di Spirito Santo (His name was Holy Ghost) (On l’appelle Spirito Santo) (El halcon de Sierra Madre)

Posted by on 23 mai 2014

Gianni Garko (Gianni Garco) (John Garko) (Gary Hudson)
(15 juillet 1935 en Croatie)

Sartana

Acteur italien (né Giovanni Garcovich) de peplums et westerns-spaghetti, connu pour ses interprétations de Sartana qu’il joue la première fois dans Les colts de la violence en 1966. Puis…
Le temps des vautours (1967) : rôle de Django
Le jour de la haine (1968)
Sartana (1968) : rôle de Sartana
Django ne prie pas (1969)
Le fossoyeur (1969) : rôle de Sartana

Un par de asesinos (1970) : rôle de Sartana/Sabata/Santana (selon les pays)
Bonnes funérailles, amis, Sartana paiera (1970) : rôle de Sartana
Une trainée de poudre… Les pistoleros arrivent (1970) : rôle de Sartana
Les quatre mercenaires d’El Paso (1971)
La vengeance de Dieu (71)
Gli fumavano le Colt… lo chiamavano Camposanto (71)
Uomo avvisato mezzo amazzato… Parola di Spirito Santo (1972) il joue Holy Ghost
La charge des diables (73)

Giallo :
LA FLEUR AUX PETALES D’ACIER (1973)
L’EMMUREE VIVANTE (77)

♦ Sartana killed them all (1971)

avec Olinka Schoberova

C’est à vous tout ça ? (1977)


 Les colts de la violence (Mille dollari sul nero) (1000 on the black) (1000 dollari sul nero) (Sartana) (Zwei Brüder in erittertem kampf) (Blood at sundown)
d’Alberto Cardone (Italo-allemand) (1966)  ****


Après douze ans d’emprisonnement pour une fausse accusation, Johnny (Anthony Steffen) revient dans son village, et trouve sa fiancée (Erika Blanc) désormais dans les bras de son frère, le bandit Sartana (Gianni Garko).

Et avec Franco Fantasia, Sieghardt Rupp, Angelica Ott, Daniela Igliozzi, Ettore Arena, Salvatore Borghese…

Sorti en France en 1970, et en DVD chez Artus en août 2013, voilà un bon petit western dramatique italo-allemand, avec Anthony Steffen, surnommé le « Clint Eastwood italien » dont il mimait l’attitude et le look : avec Tomas Milian ou Franco Nero, il est une des stars les plus rentables des westerns européens des années 60-70, avec des films comme Gringo joue sur le rouge (1966) ou Un train pour Durango (68), il affiche à son compteur 25 westerns.

Mais la surprise dans ce film vient véritablement de Gianni Garko, qui joue le frère -bandit mexicain- diabolique et psychopathe Sartana, vampirisé par sa mère possessive, une saisissante composition à la Klaus Kinski, aussi étonnante qu’exquise, qui ajoute une dimension psychanalytique à un récit dont ce n’est pas la seule subtilité : le duel des frères, les décors à la lisière du fantastique, la musique qui avec la trompette rappelle par moments le Deguello de Dimitri Tiomkin dans Alamo (1960). Peu subtile par contre la violence qui est la norme absolue de la quasi-totalité des westerns transalpins de cette époque. Un must !

♦ trailer italien

♠Le thème musical (Michele Lacerenza)


Uomo avvisato mezzo ammazzato… Parola di Spirito Santo (His name was Holy Ghost) (On l’appelle Spirito Santo) (El halcon de Sierra Madre)
De Giulano Carnimeo (1972) *

Musique de Bruno Nicolai

Pilar Velazquez

Avec Gianni Garko, Victor Israel, Poldo Bendandi, Cris Huerta, George Rigaud, Pilar Velazquez, Nello Pazzafini, Dada Gallotti, Fortunato Arena, Franco Pesce, Carla Mancini, Federico Boido.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *