browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Chad Everett / Le justicier de l’Arizona (Return of the gunfighter) (Wyatt)

Posted by on 1 juillet 2013
Chad Everett (11-6-1937/24-7-2012)

Chad Everett est surtout un acteur de télévision, qui a eu deux seconds rôles dans deux westerns classiques des années 60. Et il est apparu aussi dans plusieurs séries western, Lawman en 1961, puis Cheyenne (1962), The Dakotas en 1963, la magnifique saga Colorado avec Robert Conrad en 1978-79, et The rousters où il incarnait Wyatt Earp…

Au cinéma, Chad Everett tenait le rôle d’un sympathique jeune repris de justice pourchassé par deux individus et sauvé par Robert Taylor dans Le justicier de l’Arizona (1967), dans ce film, il flirtait avec la jolie Mexicaine Ana Martin ; ce long-métrage était au départ un téléfilm, qui eut une telle audience à la télévision américaine que les producteurs décidèrent de le programmer par la suite dans une sortie en salles…


 Dans Le pistolero de la rivière rouge, en 1966 réalisé par Richard Thorpe, Chad Everett jouait un pied-tendre qui veut à tout prix se mesurer à un tireur réputé du pays (Glenn Ford).


Le justicier de l’Arizona (Return of the gunfighter) (Wyatt)
De James Neilson  (1966-67) ***

Un aventurier sorti de prison (Robert Taylor), victime d’une erreur judiciaire, venge les parents d’une Mexicaine (Ana Martin) qui ont été assassinés par des bandits convoitant leurs terres…

Et avec Chad Everett, Lyle Bettger, Michael Pate, John Davis Chandler, John Crawford, Willis Bouchey, Rodolfo Hoyos, Henry Wills…

Ce western de facture classique est en réalité un téléfilm ayant une telle audience à la télévision américaine que ses producteurs programmèrent une seconde sortie dans les salles, on peut donc dire que c’est une série B.
Chad Everett, Ana Martin, Robert Taylor
Il a été tourné à Old Tucson, bourgade de l’Arizona édifiée en 1940 pour le cinéma, et où furent tournés Rio Bravo et Winchester 73 notamment.
Lyle Bettger, en bandit sadique, réalise une de ses meilleures performances. C’est un des derniers rôles de Robert Taylor… et un de ses meilleurs westerns, bâti sur excellent scénario de Burt Kennedy.

 

 

Le Justicier de l’Arizona :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *