browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

El Dorado / Chisum

Posted by on 17 octobre 2013

Deux grands westerns avec John Wayne…

El Dorado
De Howard Hawks (1967) ****

Scénario : Leigh Brackett d’après le roman de Harry Brown
Musique : Nelson Riddle

dessin de Didgiv

Avec :
John Wayne : Cole Thornton
Robert Mitchum : shérif J.P. Harrah
James Caan : Mississippi
Charlene Holt : Maudie
Paul Fix : Dr. Miller
Arthur Hunnicutt : Bull
Michele Carey : Josephine
R.G. Armstrong : Kevin MacDonald
Edward Asner : Bart Jason
Christopher George : Nelse McLeod
Et Robert Donner, Johnny Crawford, Jim Davis, Charlita, John Mitchum, Nacho Galindo, Chuck Roberson (et cascadeur).

dessin de Didgiv

dessin de Didgiv

El Dorado, c’est le choc des géants : Robert Mitchum, en shérif alcoolique, et John Wayne, impeccable, joue son ami d’enfance, ils luttent, avec un jeune homme (James Caan) et un vieillard (Arthur Hunnicutt), contre des malfrats dans une petite ville.
Le film est adapté d’un roman de Harry Brown, mais il y a comme un air de Rio Bravo dans ce western, même si Hawks s’en défendait mordicus (tout comme il rejettera le terme de remake pour Rio Lobo réalisé en 1970) :
« La seule façon de faire un film neuf, c’est de modifier les relations des personnages entre eux, leurs attitudes ».
Pourtant, le canevas est bien le même, la scénariste Leigh Brackett est de la partie (Hawks la reprendra pour Rio Lobo)… sauf que James Caan ne chante pas, mais il est bien supérieur dans l’interprétation à Ricky Nelson !

El Dorado est d’ailleurs bien mieux abouti que Rio Bravo, il manque néanmoins le fort personnage féminin qu’incarnait Angie Dickinson dans le film de 1958.
Gros budget (6 millions de dollars) et chef d’œuvre absolu, qui montre des héros usés, éclopés, ceux que John Wayne va continuer d’incarner tout au long des années 70.

Ils nous gratifient de belles scènes d’action, dont une où Wayne et Mitchum poursuivent les bandits dans une église, le tout rythmé par la très belle musique de Nelson Riddle.
Hawks racontait : « Mitchum et Wayne ont très bien collé ensemble, ils s’aimaient bien. Ils se respectaient et n’ont jamais essayé de se voler des scènes ».
Duke fut déçu que le film sorte en même temps que La caravane de feu.

dessin de Didgiv

La chanson de George Alexander, un des plus beaux génériques de western, avec CHISUM et RIO BRAVO :

 

Au cours du tournage, Wayne achète un ranch de 2600 acres de terres à Springerville. Mitchum est agacé que Wayne ne cesse de parler de son ranch et de ses 600 têtes de bétail… lui qui est végétarien !
C’est dans ce ranch que Pilar, la femme de Wayne, lui apprend qu’elle est enceinte et qu’il sera de nouveau père en février (66)…
(Cinémonde, novembre 1965).

La chanson dans la version française :

la chanson en français (dessin de Didier Givannel)

 


CharleneHOLT(28-4-1928/5-4-1996)

Elle est repérée par le cinéaste Howard Hawks alors qu’elle tourne une publicité pour les rouges à lèvres Revlon, Charlene Holt tourne sous sa direction LIGNE ROUGE 7000 avec James Caan en 1965  avant d’obtenir le rôle féminin principal de EL DORADO d’Howard Hawks en 1967… avec encore James Caan.

On se souviendra d’une scène humoristique du film, elle est très amusée quand l’adjoint crasseux du shérif Robert Mitchum prend son bain devant elle et John Wayne.

Elle décide après ce film de se consacrer à sa famille, elle réapparaîtra néanmoins dans quelques films et séries, dont PERRY MASON et le téléfilm WONDER WOMAN en 1974.


 Chisum
(1970) ****

De Andrew V. McLaglen
Scénario : Andrew J. Fenady-Musique : Dominic Frontier

Avec John Wayne : John Chisum
Forrest Tucker : Lawrence Murphy
Christopher George : Dan Nodeen
Pamela McMyler : Sally Chisum
Geoffrey Deuel : William Bonney (Billy Le Kid)
Ben Johnson : James Pepper
Glenn Corbett : Pat Garrett
Bruce Cabot : shérif Brady

Et Andrew Prine, Patric Knowles, Richard Jaeckel, Lynda Day, John Agar, Lloyd Battista, Robert Donner, Ray Teal, Edward Faulkner, Gregg Palmer, John Mitchum, Alan Baxter, Pedro Armendariz Jr., Chris Mitchum, Chuck Roberson (et cascadeur), Hank Worden, Pedro Gonzales Gonzales. Et William Conrad (voix dans la VO)

dessin : Didgiv (pyrogravure)

Nouveau-Mexique, 1878. John Chisum, un puissant propriétaire terrien élevant du bétail, secondé par son ami James Pepper, doit affronter un financier corrompu, Lawrence Murphy, qui est l’homme tout puissant de la petite ville toute proche, il voudrait posséder les terres sur lesquelles Chisum fait paître ses troupeaux.
Chisum va trouver un allié en la personne de Henry Tunstall, un voisin, Pat Garrett et Billy The Kid vont aussi lui donner un coup de main…

John Wayne, Ben Johnson

John Wayne, Ben Johnson

Un excellent western très traditionnel produit par John Wayne, qui incarne un éleveur surveillant son troupeau du haut d’une colline, fumant le cigare : Wayne avait en fait arrêté de fumer après son premier cancer du poumon, il y a de superbes scènes d’action, de bonnes bagarres avec le méchant (Forrest Tucker), un magnifique générique d’ouverture, montrant des peintures de l’Ouest, et la sublime chanson de Merle Haggard. Enfin, une distribution éblouissante.

Le cinéma de McLaglen est un peu la continuation du monde de John Ford dont on voit quelques acteurs fétiches : Ben Johnson, John Agar ou Pedro Armendariz Jr., et dans un petit rôle, on remarquera le « spaghetti »-acteur Lloyd Battista.

Acteur aux origines françaises, Bruce Cabot (KING KONG), grand pote de John Wayne, joue le shérif, et on retrouve le patron de l’hôtel de RIO BRAVO, Pedro Gonzales Gonzales, ainsi que les deux fistons de Bob Mitchum, Chris et John.

* John Simpson Chisum (1824–1884) est né dans le comté de Hardeman dans le Tennessee, c’est un grand éleveur de bétail, un des premiers à installer ses troupeaux au Nouveau-Mexique. Propriétaire d’un immense ranch à Bosque Grande, avec quelque 100000 têtes de bétail. En 1866 et 1867, il s’unit avec d’autres éleveurs pour rassembler leurs troupeaux, afin de les vendre à l’armée et aux mineurs du Colorado. Dans les années 1870, il fut impliqué dans la guerre du comté de Lincoln et engagea Billy The Kid (source : Wikipédia).

Le générique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *