browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Du sang sur la piste (Trail Street)

Posted by on 27 septembre 2013
De Ray Enright (RKO) (1947) **

Scénario : Norman Houston et Gene Lewis d’après le roman de William Corcoran
Musique : Paul Sawtell
Durée : 89 mn

Avec Randolph Scott : shérif Bat Masterson
Robert Ryan : Allen Harper
Anne Jeffreys : Ruby Stone
George Gabby Hayes : Billy Burns
Madge Meredith : Susan Pritchard
Steve Brodie : Logan Maury
Billy House : Carmody
Et Virginia Sale, Harry Woods, Phil Warren, Jason Robards Sr, Chef Brandenburg, Ray Collins.

 

Liberal, au Texas…
Les fermiers abandonnent leurs terres, à cause de la sécheresse, les cultures sont aussi détruites par les passages de troupeaux en route vers Liberal… 
Allen qui a prêté sur hypothèque aux fermiers, est contraint de rembourser.

Son ennemi, qui courtise la même femme, Logan Maury jubile : il va pouvoir acheter à bas prix les terres.
Or, Allen a découvert un moyen  de rendre les terres fertiles : une variété de blé résistant à la sécheresse.
Soutenu par le shérif Masterson, et plusieurs fermiers, il va affronter le terrible Maury et ses cowboys…

Du sang sur la piste

George ‘Gabby’ Hayes (à gauche) et Randolph Scott (au centre)

Un western de série B de la RKO tombé dans les oubliettes : il aborde la thème des conflits entre éleveurs et fermiers dans une petite ville de l’Ouest, les premiers faisant passer leurs bêtes sur les terres des seconds… Sujet archi-classique de western.

La scène finale est une superbe fusillade ou l’on voit les éleveurs piégés dans la ville par tous les habitants…
Le truculent barbu George Gabby Hayes, qui joue l’ami du héros, apporte une note humoristique comme à son habitude dans les westerns.

Randolph Scott et Robert Ryan, deux très grosses stars de l’époque, joueront à nouveau ensemble dans Far West 89 en 1948 (où Scott est le bon et Ryan le méchant), même réalisateurs, mêmes acteurs.
Dans ce western, ils sont en revanche amis, unis contre un redoutable éleveur et ses cowboys.

♦ Bat Masterson, campé par un laconique Randolph Scott (il apparaît seulement 20 mn après le début) est un marshall qui a existé : il a été rédacteur sportif du Morning telegraph à New York à la fin de sa vie, shérif de Ford County et frère d’Ed, qui était, lui, marshal de Dodge City…

Anne Jeffreys chante dans le saloon (est-ce elle ou est-elle doublée…?) :

Anne Jeffreys

SRandolph Scott by Didgiv

Randolph Scott, un acteur devenu millionnaire grâce au western (dessin de Didgiv)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *