browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Chasse à mort (Death Hunt) / Ed Lauter / Richard Davalos

Posted by on 11 août 2013

Chasse à mort/Death Hunt *** (1981) de Peter Hunt

Scénario : Michael Grais et Mark Victor

Photo : James Devis
Musique : Jerrold Immel
Durée : 1h32
Film réalisé sous contrôle de la SPA canadienne.

Avec :
Charles Bronson : Albert Johnson
Lee Marvin : Millen
Andrew Stevens : Alvin
Carl Weathers : Sundog
Ed Lauter : Hazel
Angie Dickinson : Vanessa
Scott Hylands : le pilote
Henry Beckman : Luce
William Sanderson : Ned Warren
Jon Cedar : Hawkins
Et Richard Davalos, August Schellenberg, Tantoo Cardinal, Len Lesser, Maury Chaykin.

fiche Télé Poche

Aklavik, Nord du Canada, 1831.
Le trappeur solitaire Albert Johnson vit dans les montagnes glacées près de la rivière Yukon.
Lors d’une descente en ville, il assiste à un combat de chiens, arrête le jeu et achète un chien blessé à son maître, Hazel, pour 200 dollars, en donnant une correction à ce dernier.
Sous les menaces de Hazel, Johnson retourne dans la vieille cabane où il vit, et soigne l’animal. Hazel se plaint au sergent Millen de la police montée, qui refuse d’intervenir. Hazel se lance alors avec son gang à la poursuite de Johnson, qu’ils prennent pour un « trappeur dingue » qui tue pour récupérer des dents en or.
Une fusillade éclate à la cabane, un homme de Hazel tue le chien, Johnson l’abat.

Millen est contraint de partir, avec plusieurs trappeurs, pour arrêter Johnson, désormais meurtrier. Lorsque Millen est face à lui, Hazel déclenche une fusillade, Millen fait sauter la cabane à la dynamite. Johnson s’enfuit, Millen et son adjoint Alvin à ses trousses.
Un pilote de la Royal Canadian Air force participe à la recherche avec son avion, mais il va trouver la mort.
Quand il retrouve Johnson, Millen, qui admire ce solitaire amoureux de la nature, ne tire pas. Officiellement, Johnson aura été tué lors de cette traque, le cadavre du « trappeur dingue », au visage défiguré, ayant été trouvé par une ruse de Johnson, Millen le fera passer pour la dépouille de Johnson…

Un petit air de Jack London et de James Oliver Curwood transposé dans le Yukon de 1930 des combats de chien et des trappeurs intrépides…
C’est un très beau film, véritable western nordique moderne, avec un bon suspense, qui repose sur l’affrontement entre le policier usé joué par  Lee Marvin et le trappeur taciturne Bronson (deux acteurs qui étaient copains dans la vie).

Après l’échec de ses derniers westerns dont LE BISON BLANC en 77, Bronson récidive une dernière fois dans le genre.
Dans le rôle du méchant, on retrouve feu Ed Lauter, qui a joué dans deux autres westerns « enneigés » avec Bronson, LE SOLITAIRE DE FORT HUMBOLDT et LE BISON BLANC…  et à qui il donnera à nouveau la réplique dans LE JUSTICIER DE NEW YORK en 1985.

Dans des petits rôles, on retrouve les acteurs canadiens Tantoo Cardinal et August Schellenberg, décédé en 2013, quelques semaines avant Ed Lauter, et Richard Davalos, décédé en mars 2016, c’était le petit frère de James Dean dans A L’EST D’EDEN.

Lee Marvin, Angie Dickinson

 

 

———————————————————————–

ED LAUTER

(30 octobre 1938/16 octobre 2013)

L’or du Sud
Ed Lauter, Jennifer O’Neill

 Trois westerns avec Charles Bronson

 

Il a joué dans plus de 200 fictions, démarre en 1971 dans un épisode de MANNIX et met le pied à l’étrier du western en 1972 avec La chevauchée des sept mercenaires. Puis, un petit rôle dans Billy Le Cave (1972), et le téléfilm L’enfant du désert.

Dans Le solitaire de Fort Humboldt (1975), avec Bronson, Lauter incarne le Major commandant le détachement de soldats à bord d’un convoi ferroviaire où se déroulent des meurtres mystérieux.

On le voit ensuite dans le KING KONG  de John Guillermin 1976 et il retrouve Bronson pour un western insolite, Le bison blanc, en 1977, a un second rôle dans L’or du sud, téléfilm de 1979. Et La conquête de l’Ouest (1978), mini-série.
Encore Bronson pour Chasse à mort (1981), il campe le méchant du film, homme cruel qui parie sur des combats de chiens, traquant le trappeur (Bronson) qui a pris sous sa protection son animal blessé…

En 1994, Pionniers malgré eux est une comédie western avec John Candy et en 1998, suit Un dollar pour un mort avec Emilio Estevez.

Ed Lauter a aussi joué dans de nombreuses séries, dont Les sept mercenaires (en 1999).
Il venait de tourner deux films avant sa mort, le rôle d’un pasteur dans BLIND PASS et celui d’un shérif dans THE TOWN THAT DREADED SUNDOWN.

Polar :
FRENCH CONNECTION II (1975)


Richard Davalos (Dick Davalos) (Richard Valos) (1930-2016)

Bonanza

Richard Davalos, né dans le Bronx, est connu pour son rôle d’Aron Trask, le plus jeune frère de Cal (James Dean) dans A l’EST d’EDEN. Il fut découvert par Elia Kazan, qui lui offrit ainsi son premier rôle à l’écran. Pendant le tournage, il partagea un appartement à Burbank –où il est décédé- avec James Dean.

Il donna aussi la réplique à Paul Newman dans LUKE LA MAIN FROIDE, où il jouait comme lui un prisonnier. Il joua avec John Wayne (LE RENARD DES OCEANS), Jack Palance (LA PEUR AU VENTRE), Alan Ladd (LES MARINES ATTAQUENT), Clint Eastwood (DE L’OR POUR LES BRAVES), dans les séries western Bonanza, Rawhide, Sur la piste des Cheyennes et Laramie, et les téléfilm westerns The quest : the longest drive (1976) avec Kurt Russell et La conquête de l’Ouest (1979). Un de ses derniers films est Chasse à mort (1981), western contemporain se déroulant dans le Canada des années 1930 avec Charles Bronson et Lee Marvin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *