browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

David Huddleston / The gun and the pulpit

Posted by on 22 août 2016

David Huddleston (1930-2016)

David Huddleston

David Huddleston, le millionnaire de THE BIG LEBOWSKI, est mort à l’âge de 85 ans à Santa Fe. David Huddleston a souvent incarné les durs, malfrats en tout genre et mafieux au cinéma. Il débute dans les années 1960, jouant au côté de Kirk Douglas dans UN DETECTIVE A LA DYNAMITE (1968), on le verra notamment dans 9 westerns : Rio Lobo (1970), où il joue le docteur,  Rio Verde (1971), Bad Company (72), Le Shérif est en prison (1974) et Un colt pour une corde (74) avec Gregory Peck, The gun and the pulpit (74), Le solitaire de Fort Humboldt (75) avec Charles Bronson, Kate Bliss and the Ticker Tape Kid (78) et la saga La conquête de l’Ouest (1976-77), Poursuite en Arizona (1988) et aussi les séries Bonanza, Gunsmoke.
Il joue aussi dans le polar UN SILENCIEUX AU BOUT DU CANON en 1974, avec John Wayne.

Bad company (1972)

une des fameuses scènes comiques de Rio Lobo avec John Wayne


The gun and the pulpit
Téléfilm de Daniel Petrie (1974) ** 


Un pistolero dont la tête est mise à prix découvre le corps d’un prêcheur itinérant qui a été tué dans une embuscade. Pour échapper à ceux qui le traquent, il prend l’identité du défunt…

Avec Marjoe Gortner, Slim Pickens, David Huddleston, Geoffrey Lewis, Estelle Parsons, Pamela Sue Martin, Jeff Corey, Karl Swenson, Larry Ward, Walter Barnes


D’excellents acteurs dans ce western tourné pour le petit écran, dont feu Geoffrey Lewis, un des acteurs fétiches de Clint Eastwood. Dernier western de Karl Swenson, qui terminera sa carrière en devenant -dans 41 épisodes- le fondateur de Walnut Grove dans LA PETITE MAISON DANS LA PRAIRIE. Une intrigue qui peut rappeler celle de nombreux western-spaghetti tournés à cette époque, avec usurpation d’identité et vengeance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *