browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Louise Brooks / Empty saddles

Posted by on 14 novembre 2014
LOUISE BROOKS (14-11-1906/8-8-1985)
Deux westerns avec John Wayne et Buck Jones !

Louise Brooks (dessin de Didgiv)

La mythique Louise Brooks fut l’une des beautés les plus photogéniques de l’entre deux guerres. Elle fait ses débuts comme danseuse à 15 ans, est remarquée avec son côté garçon dans BEGGARS OF LIFE, crève l’écran grâce à Pabst en Allemagne dans deux films dont LOULOU.

Louise Brooks et John Wayne

Un film en France, puis retour à Hollywood où elle n’aura plus que des rôles secondaires. Elle tourné dans deux westerns, incarnant le personnage de Boot Boone dans Empty saddles (1936) avec Buck Jones, et celui de Beth Hoyt dans Overland stage raiders en 1938, pour la Republic, avec John Wayne.

Louise Brooks (dessin de Didgiv)

Pyrogravure de Didgiv

C’est son dernier film, elle le fit uniquement pour de l’argent. Elle aurait certainement été cataloguée par la suite dans le genre western si elle n’avait décidé, la même année, d’arrêter le cinéma…

Elle gagna 300 dollars pour ce film, et après ça, travailla comme vendeuse dans un magasin pour 40 $ la semaine… Louise n’aimait pas trop le cinéma, et comme ça, elle arrêtait de se faire des films !

louise brooks by didgiv

Louise Brooks by didgiv

Nus de Louise Brooks.
En 1925 Louise Brooks menaça de mener en justice John DeMirjian pour des photos de nu d’elles, prises alors qu’elle n’était pas encore célèbre…

 

1929


EMPTY SADDLES de Lesley Selander (1936) ** 

Louise Brooks par Didgiv

Avec Buck Jones, Louise Brooks, Harvey Clark, Charles Middleton, Silver

Harvey Clark, Louise Brooks et Buck Jones, pause déjeuner sur le tournage du film

Un des deux westerns qu’a tournés Louise Brooks, une série B coproduite et jouée par Buck Jones. Brooks avait refusé précédemment de tourner dans un western de Buck Jones. L’histoire narre un conflit entre ranchers et éleveurs de moutons, et le kidnapping de la fille de l’un d’eux (L. Brooks). Le cheval de Buck Jones est Silver, à ne pas confondre avec Starlight/Silver King, qui lui ressemblait mais était le cheval de Tim McCoy et de William Boyd. A Hollywood, les chevaux étaient considérés comme des acteurs à part entière, figuraient dans les génériques et avaient droit à leur biographie dans les ouvrages sur le western… tout comme sur riowestern.com !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *