browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Michael Biehn / Yellow Rock

Posted by on 31 juillet 2015

 Michael Biehn (31-7-1956)

(TOMBSTONE)

Des débuts comme athlète lycéen dans GREASE, le fameux héros voyageur spatio-temporel de TERMINATOR et d’ALIEN-LE RETOUR a joué dans une poignée de westerns avant de s’envoler dans l’espace-temps… C’est le taré alcoolo Johnny Ringo qui provoque Wyatt Earp en duel dans Tombstone (1993).

 

Il reprend le rôle de Chris, le chef des 7 mercenaires -tenu au cinéma dans les années 1960 par Yul Brynner-, dans la série-remake télévisée The magnificent seven (1998-2000), puis campe  le chef de gang Mike Cassidy du téléfilm La légende de Butch et Sundance (2006) ; il est apparu dans un autre western en 2011, Yellow rock, qui a reçu plusieurs prix au Festival Red Nation.

Il a en dehors du western joué dans pas mal de thrillers et films de science-fiction, produit 16 films et réalisé deux long-métrages : THE VICTIM  et THE BLOOD BOND. Biehn est la vedette d’un film d’horreur qui doit sortir en 2015, SHE RISES, avec Jennifer Blanc.
Il a épousé l’actrice Carlene Olssen en 1980. Ils ont eu deux jumeaux, Devon and Taylor, en 1983. Avec sa seconde femme, le top-model Gina Marsh, il a eu un fils, Caelan, en 1992. Ce dernier jouait, dans la série The Magnificent Seven, le rôle du fils du personnage campé par Michael Biehn.

Tombstone


Yellow rock
de Nick Vallelonga (2011) ***


5 hommes volent au secours d’une famille et de son garçon disparu à Yellow Rock.

Avec Michael Biehn, James Russo, Lenore Andriel, Michael Spears, Eddie Spears, Christopher Backus, Jennifer Blanc.

Un western à petit budget avec les frangins indiens Spears, qui a reçu les prix des meilleurs film, réalisateur et du meilleur acteur (Michael Spears) au Festival Red Nation de 2011…

(Créé en 2003, le RedNation Film Festival & Awards se définit comme “The Authentic Voice of American Indian & Indigenous Cinema, dedicated to breaking the barrier of racism by successfully replacing American Indian stereotype with recognition, new vision, arts, culture and economic prosperity by placing American Indian Filmmakers at the forefront of the entertainment industry and to introduce American Indian Filmmakers to larger, global mainstream audiences while establishing relations between the American Indian community and the entertainment industry)».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *