browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Au-delà de la haine (Al di la dell’odio) / Jeff Cameron / Macho Callaghan se déchaîne (Giu la testa… Hombre !)

Posted by on 1 juillet 2014

Au-delà de la haine (Al di la dell’odio) – Italien de Alessandro Santini (1972)

Après le massacre de sa famille, un homme recherche sa petite sœur qui a été adoptée par les indiens de la tribu du chef Cerf-Volant

Avec Sefania Nelli, Jeff Cameron, George Cavendish, Cameron Steel, Laila Sheed, Ivan Greeve, Carla Mancini

Le western latin dans toute sa splendeur : des chevauchées, fusillades et bagarres qui essaient d’atteindre, en vain, le niveau des standards américains. Même les noms à consonance anglo-saxonne de certains acteurs ne dupent pas le spectateur. Les Indiens sont caricaturés à outrance. Le western-spaghetti jouait en 1972 les prolongations, inutilement, le genre était bel et bien à l’agonie, à cause de films comme celui-ci, superposant tous les clichés dans un climat de violence constant. 
Au-delà de la haine


JEFF CAMERON
Giovanni Scarciofolo
est un acteur ayant joué dans des westerns spaghetti des années 60 et 70, surtout dans des rôles secondaires, il a été en vedette de :

El Sartana… l’Ombre de la mort (1969)
Quatre pour Sartana (69)
Les âmes damnées de Rio Chico (1971)
Pour Django les salauds ont un prix (1971)
Puis Au-delà de la haine (1972)
Le colt était son Dieu (1972)
Un bounty killer a Trinita (1972).

… Et a eu des seconds rôles dans :

Adios Gringo (1965)
Arizona Colt (1966)
Du sang dans la montagne  (1966) de Carlo Lizzani
Etranger, signe-toi (1967)
Sugar colt (1967)
Trois salopards, une poignée d’or (1967) de Maurizio Lucidi
5 gâchettes d’or (1968) de Tonino Cervi
Et maintenant, recommande ton âme à Dieu (68)

Prie et creuse ta tombe (1968)
Nevada Kid (1971)
Macho Callaghan se déchaîne (1971)


Macho Callaghan se déchaîne (Giu la testa… Hombre !)
Italien de Demofilo Fidani (1971) * 


Un justicier solitaire traque les membres d’un gang qui a tué ses amis.

Avec Jack Betts, Klaus Kinski, Jeff Cameron, Giancarlo Prete, Gordon Mitchell, Benito Pacifico, Grazia Giuvi, Giglio Gigli

Inspiré par le succès en Italie de la série américaine Macho Callahan. Jack Betts campe Butch Cassidy, Klaus Kinski joue un prêtre sympa et -pour une fois- a un rôle de héros. Photo de Joe D’Amato. Jeff Cameron et Grazia Giuvi ont auparavant été réunis dans un autre western de Fidani, ..e vennero in quattro per uccidere Sartana ! en 1969, mais cette fois, Cameron y était la tête d’affiche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *