browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Mimmo Palmara (Dick Palmer)/Les dynamiteros/ Django prépare ton exécution (Execution)

Posted by on 30 avril 2014

Mimmo Palmara

Cet acteur né à Cagliari en Italie a débuté dans SENSO de Luchino Visconti puis a obtenu des seconds rôles dans des péplums et westerns, parfois dans des rôles d’Indien ou de shérif, parfois les deux en même temps : il est un shérif indien qui traque un homme recherchant un trésor volé dans Son nom est Sacramento (1970), avec Vassili Karis. Son premier eurowestern est Mon colt fait la loi (1964), puis :

Les frères Dynamite (1965) en vedette…
I due figlio di Ringo (66) ; Il bello, il brutto, il cretino (1967) ; Poker au colt (Un poker di pistole) (1967) ; Pour mille dollars par jour (68) ; La vendetta e il mio perdono (1968)…
Una forca per un bastardo (1968) ; L’évadé de Yuma (68) ; Django, prépare ton exécution (68) ; Pour un dollar je tire (1968) ; Black Joe (Black jack) (68) ; La loi des colts (Tequila Joe) (1968) ; Les dynamiteros (1971)…Una pistola per cento croci ! (1971) ; …e lo chiamarono Spirito Santo (71) ; Padella Calibro 38 (72).

Django prépare ton exécution


Les dynamiteros (La spina dorsale del diavolo) (The deserter)-Italo-américano–yougoslave de Burt Kennedy (1970-71) 


Près de la frontière mexicaine, une unité de soldats part à la recherche des assassins présumés de la femme de leur capitaine (Bekim Fehmiu)…

Et avec Richard Crenna, John Huston, Chuck Connors, Ricardo Montalban, Ian Bannen, Brandon de Wilde, Slim Pickens, Woody Strode, Patrick Wayne, Albert Salmi, Mimmo Palmara

Le concept des DOUZE SALOPARDS  assaisoné à la sauce western (comme Les professionnels)… Le producteur Dino de Laurentiis réunit un casting international exceptionnel pour cet eurowestern très violent tourné à Alméria, nouvel Hollywood espagnol annexé par les Américains dans les années 1970, et dans lequel le cinéaste John Huston interprète un général. En vedette, l’acteur yougoslave Bekim Fehmiu, qui eut son heure de gloire avec des films comme J’AI MÊME RENCONTRE DES TZIGANES HEUREUX (1967) et CAGLIOSTRO (1975), dans lequel il incarnait le célèbre comte aux pouvoirs surnaturels.
Albert Salmi :
Albert Salmi

Django prépare ton exécution (Execution) (Gringo, getta il fucile !)-Italien de Domenico Paolella (1968)

Clips, un chasseur de primes (Mimmo Palmara) traque John Coler (John Richardson), qui l’a trahi en gardant le butin d’un pillage. Il rattrape un certain Coler, qui n’est pas celui qu’il recherchait (joué aussi par Palmara). C’est le frère du bandit qui travaille dans un cirque ambulant. Un gang de bandits mexicains est aussi à la recherche du magot.

Et avec Rita Klein, Franco Giornelli, Piero Vida, Lucio De Santis, Giovanni Ivan Scratuglia.

L’Anglais John Richardson expatrié dans le western-spaghetti a un double rôle dans ce western européen, qui souffre d’une réalisation médiocre, et assez violent. Les personnages déploient un arsenal d’armes singulières comme une queue de billard équipée d’un couteau, c’est la seule originalité du film, avec la musique, dans laquelle on retrouve des sonorités de la partition concoctée par Ennio Morricone pour la trilogie de Sergio Leone. Mimmo Palmara a un rôle plus étoffé que dans les productions du même genre, où il est en général un second couteau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *