browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Wanda Hendrix / The black Dakotas / One minute before dead (The oval portrait) / Sierra / The last posse

Posted by on 10 octobre 2014

Wanda Hendrix (1928-1 février 1981)

Wanda était une authentique femme à poelle

Née Dixie Wanda Hendrix à Jacksonville (Floride), cette jolie poupée aux yeux verts est engagée par la Warner et la Paramount, enchaîne mélos et comédies et aussi des westerns) dont un avec Audie Murphy, qu’elle a épousé en 1949. Une liaison difficile, car Audie voulait qu’elle cesse sa carrière, et elle devait supporter sa violence et sa paranoia symptômes du stress post-traumatique de la Seconde guerre mondiale où il combattit héroiquement. Ils doivent se séparer quelques mois après seulement.

Cette « affaire » aurait nuit à la carrière de Wanda, qui épousera le millionnaire James L. Stack, frère de Robert Stack, avec lequel elle jouera dans deux films en 1948 et 1951.

Ses westerns :
Sierra (1950) (avec Audie Murphy) ; Saddle tramp (1950) ; My outlaw brother (My brother, the outlaw) (51) ; Montana Territory (52) ; l’excellent The last Posse (53) ;The black Dakotas (54) ; The Deputy (1961 – Série) ; La diligence partira à l’aube (64) ; One minute before Dead (1972).
Et dans la série La grande caravane.


The black Dakotas de Ray Nazarro (1954) **


Durant la guerre civile, Lincoln envoie un émissaire négocier un traité de paix avec les Sioux…

Avec Gary Merrill, Wanda Hendricks, John Bromfield, Noah Beery Jr., Fay Roope, James Griffith, Richard Webb, John War Eagle, Jay Silverheels, Victor Adamson, Clayton Moore, Shooting Star, Chris Alcaide.
Bonne série B d’un honnête artisan du genre, Ray Nazarro, avec des seconds rôles indiens dont Jay Silverheels.


One minute before dead (The oval portrait)
Mexique/USA de A. Gonzalez (1972) **

Une femme est possédée par l’esprit d’une autre femme piégée dans un tableau, cette malédiction est la conséquence d’une tragédie qui eut lieu pendantla guerre de Sécession.

Avec Wanda Hendrix, Barry Coe, Gisele MacKenzie, Maray Ayres.

Inspiré d’une nouvelle d’Egar Poe, ce petit joyau du film d’horreur est digne des adaptations du célèbre auteur par Roger Corman, et fait référence à la guerre de Sécession. C’est le dernier film de Wanda Hendrix, qui tourna huit westerns dans les années 50-60, elle fut l’épouse (pendant quelques mois seulement) d’Audie Murphy.

D’après imdb.com, un autre film fut tourné à la suite, avec la même équipe, The Oval portrait, mais l’histoire serait légèrement différente et fait plus explicitement référence à la guerre de Sécession. D’autres sources disent que ce sont les deux titres du même film.

♦ Film complet en espagnol :

Wanda Hendrix

Edgar Allan Poe by jpoulos2561

Edgar Poe : par John Poulos

♠ Le portrait ovale est une des nouvelles des Histoires extarordinaires du noveliste américain Edgar Poe (traduite en français par Baudelaire en 1855), et la plus courte du recueil : 2 pages seulement.
C‘est un véritable portrait peint par Robert Sully, exposé dans une galerie new-yorkaise, qui inspira Poe. Son histoire donna également et probablement des idées à Oscar Wilde pour son Portrait de Dorian Gray, en 1890… Une autre célèbre mise en abyme de la littérature fantastique.

 


Sierra
d’Alfred E. Green (1950) *


Avec Wanda Hendrix, Audie Murphy, Burl Ives, Dean Jagger, Tony Curtis, Roy Roberts, John Doucette, James Arness.

2e western d’Audie Murphy, qui venait d’être révélé par le succès du Kid du Texas la même année. L’argument commercial de ce western était de lui faire partager l’affiche avec Wanda Hendrix, qu’il venait d’épouser, ils se séparaient en 1950, Wanda ne supportant pas ses accès de violence à cause du stress post-traumatique causé par la guerre où l’acteur avait combattu héroïquement.


The last posse
de Alfred L. Werker (1953) ***

L’histoire d’un Posse (milice) à la recherche de bandits et de l’or qu’ils ont volé…

Avec Broderick Crawford, John Derek, Charles Bickford, Wanda Hendrix, Warner Anderson, Henry Hull, Will Wright, Skip Homeier, James Bell, Victor Adamson, Monte Blue…

Excellente série B en noir et blanc de la Columbia  qui a le mérite de réunir de très bons acteurs, dont le grand Broderick Crawford, qui eut quelques têtes d’affiche dans des westerns, mais qui demeure avant tout un acteur de composition… et un des meilleurs de cette époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *