browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Eli Wallach

Posted by on 13 juillet 2014
 (7 décembre 1915/24 juin 2014)Le bon, la brute... (Eastwood, Wallach)

LES SEPT MERCENAIRES, face à Yul Brynner

Parmi les rôles les plus fameux de ce célèbre ancien élève de l’Actor’s studio, dans des westerns, on se souviendra du truculent chef des hors-la-loi, Calvera, qui terrorisent le petit village d’Ixcatlan, à la frontière américano-mexicaine, pillant les récoltes, des Sept mercenaires (1960), puis dans La conquête de l’Ouest (1962), celui du chef d’un gang de bandits qui prépare le vol d’une cargaison d’or , il jouait dans Le bon, la brute et le truand (1966), un film qui lui donna des frayeurs car il faillit mourir en tournant la scène du train… et lui assura une popularité mondiale.
Enfin, c’était l’homme à la tête d’un groupe de notables, qui recherchent, comme le shérif Gregory Peck et le brigand Omar Sharif, L’ or de MacKenna (1969) de Jack Lee Thompson.
Eli Wallach n’ a quasiment joué dans aucune série western.

BABY DOLL, avec Carroll Baker

Ses autres westerns :

Les désaxés (1961) de John Huston
Les quatre de l’Ave Maria (1968) de Giuseppe Colizzi
Et viva la révolution ! (Viva la muerte… Tua !) (1971) de Duccio Tessari
Le blanc, le jaune et le noir (1975) de Sergio Corbucci
The pride of Jesse Hallam (1981) de Gary Nelson avec Johnny Cash
et le docu télévisé Lincoln (1992) (voix)…

Eli Wallach

Eli Wallach dans LES DESAXES


Eli Wallach :

* est diplômé de l’Université d’Austin (Texas)
* joue dans les derniers films de Steve McQueen (LE CHASSEUR), Clark Gable et Marilyn Monroe (Les désaxés).
* est aveugle de l’œil gauche depuis une attaque
* refusa le rôle qui apporta un Oscar à Frank Sinatra dans TANT QU’IL Y AURA DES HOMMES (1953).
* incarna un Napoléon parodique dans LES AVENTURES DU BRIGADIER GERARD.

Autres films :
LE PARRAIN III (1974) de FF Coppola
LA DERNIERE CHANCE (1975) polar de Maurizio Lucidi
un giallo : E TANTA PAURA (1975)
LE CHASSEUR (1980)

(source : imdb.com)

affiche réalisée par Mathilde-DRACENA

♠ par Stefanosart (Stephen) sur stars-portraits.com :

Eli Wallach by Stefanosart

Affiche Et vive la revolution

♦ Une bonne petite caricature par Tony 344 :
Eli Wallach by tony344

Le bon, la brute…

Le Parrain 3 :

Marilyn Monroe + Eli Wallach // The Misfits // dir. John Huston

Après Clark, Marilyn et Montgomery… Eli a tiré sa révérence

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *