browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Un tueur nommé Luke / Chelo Alonso

Posted by on 1 mars 2019

Un tueur nommé Luke (La notte dei serpenti)
Italien de Giulio Petroni (1969) ** 

Image

couverture du DVD d’Edika chez M6 Vidéo

Avec Luke Askew, Luigi Pistilli, Magda Konopka, Chelo Alonso, Guglielmo Spoletini, Franco Balducci, Monica Miguel, Benito Stefanelli

Le seul western dans lequel l’excellent Luke Askew (un des BERETS VERTS de John Wayne, et l’autostoppeur de EASY RIDER) tient un premier rôle. Belle musique de Riz Ortolani.


 Décès de Chelo Alonso (10 avril 1933 à Cuba-2019)
De son vrai nom Isabella Garcia, née de père cubain et de mère mexicaine, beauté torride venue de Cuba qui a pimenté le cinéma italien, d’abord dans des péplums puis des westerns, elle était surnomméé « la princesse du péplum » mais aussi , la « Cuban H-Bomb » !

Elle commence sa carrière comme danseuse à 17 ans, puis joue des rôles exotiques au théâtre national de Cuba, intègre les Folies Bergères à Paris en 1957. En Italie, elle se fait remarquer dans SOUS LE SIGNE DE ROME (1959), après ça sa sensualité et son tempérament volcanique explosent dans des films comme LA TERREUR DES BARBARES (1959) ou LA REINE DES BARBARES (1960).


Elle épouse le producteur Aldo Pomilia, joue dans les westerns Le bon, la brute et la truand (1966), Saludos, hombre (1968) avec Tomas Milian et Un tueur nommé Luke en 1969, c’est son dernier film.

Elle apparait aussi dans le documentaire américain Western, italian style en 1968, consacré au western-spaghetti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *