browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Tanner Beard / 6 bullets to Hell (¡Seis Balas al Infierno!) / Cavale aux portes de l’enfer (The Legend of Hell’s Gate : An American Conspiracy)

Posted by on 1 décembre 2014

Tanner Beard (1984)

Des origines anglaise, française, cherokee et choctaw par sa mère, et un goût prononcé pour le western chez ce jeune acteur, réalisateur et producteur américain. On lui doit un western hommage aux westen-spaghetti/paella de 2014, 6 Bullets to Hell, tourné en Espagne. Son premier film était sur le rodéo : Grand champion (2002).
Il a depuis joué dans autres westerns : le médiocre Cavale aux portes de l’enfer (et producteur, 2011), et Mouth of Caddo (et scénario, 2008).
Tanner Beard est en train de réaliser, écrire et jouer dans une biographie d’Henry Starr, célèbre voleur de chevaux et de trains mort en 1921. Et de réaliser un film sur un bataillon sur la guerre entre Mexique et Amérique dans les années 1840 (The St. Patrick’s Battalion)


6 bullets to Hell (¡Seis Balas al Infierno!)
Hispano-américain de Tanner Beard, Russell Quinn Cummings (2014)
 


Avec Tanner Beard, Crispian Belfrage, Russell Quinn Cummings, Ken Luckey, Magda Rodriguez, Alicia Aguilar

Non, le western-paella n’est pas mort dans les années 70 ! Tourné par un amoureux du western (Tanner Beard) à Tabernas en Espagne où furent réalisés de nombreux westerns spaghetti-paella, ce film est un hommage aux westerns « vendetta » : le nom du bandit, Durango, fait explicitement penser aux personnages des westerns européens des années 60-70, l’intrigue aussi (un fermier venge le massacre de sa famille par un gang de bandits). Le graphique soigné et original des affiches rappelle celles des grands western-spaghetti. Mais il manque la patte d’un Sergio Leone ou Sergio Corbucci… Difficile d’égaler les maîtres !
Dommage que les producteurs n’aient pas songé à donner des seconds rôles à d’anciennes gloires du western spaghetti-paella, si certains sont décédés (Giuliano Gemma, William Berger…), nombreux sont encore en vie. En tout cas, on peut parler, avec ce type de westerns, ou du Django unchained de Tarantino, d’une résurgence du western italo-espagnol du siècle dernier… Sinon d’une tentative par certains cinéastes de faire renaître les Django, Sabata et autres Sartana de leurs cendres !


Cavale aux portes de l’enfer (The Legend of Hell’s Gate: An American Conspiracy)
de Tanner Beard (2010-2011)

Jenna Dewan-Tatum

L’histoire de trois outlaws et des célébrités qu’ils croisèrent dans le Texas des années 1870, comme le dentiste et irascible Doc Holliday.
Avec Eric Balfour, Lou Taylor Pucci, Henry Thomas, Tanner Beard, Jenna Dewan Tatum, Summer Glau, Jim Beaver, Buck Taylor, Michael Spears, Eddie Spears

Summer Glau

Western très réaliste mais soporifique et mal réalisé (caméra flottante), interprétation et doublage français (le film a été diffusé à la TV française) médiocres. Certains comédiens se détachent du lot : Jenna Dewan-Tatum et Summer Glau, et les frères Sioux lakota Eddie & Michael Spears.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *