browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Anthony Steffen / Gentleman killer (Gentleman Jo… uccidi) / Dallas (Il mio nome è Scopone e sempre Cappotto) / Viva Django (A man called Django) (W Django !)

Posted by on 20 juillet 2014
Anthony Steffen (Antonio de Teffe)
(21 juillet 1929/4 juin 2004)

Acteur et scénariste italien. Ses rôles dans les westerns :

Falkenauge dans Le dernier des Mohicans (1965)
Steve dans Creuse ta fosse, j’aurai ta peau (65)
Shenandoah dans Un cercueil pour le shérif (65)
Johnny dans Gringo joue sur le rouge (66)
Django dans Bravo Django (1966)

Johnny Liston dans Les colts de la violence (66)
Ringo dans La vengeance de Ringo (67)
Gentleman Joe dans Gentleman Killer (1967)
Cap. Morrison dans Killer Kid (1967)
Gringo dans Un train pour Durango (1968)
Roy dans Deux pistolets pour un lâche (1968)
Gary dans Uno straniero a Paso Bravo (68)
Davy dans Son nom crie vengeance (68)

Fred Dalton dans Les pistoleros du Nevada (68)
Johnny dans La corde au cou (68)
Garringo dans Garringo (1969)
Django dans Django il bastardo (1969)
Shango dans Shango, la pistola infaillible (1970)
Arizona colt dans Arizona colt (1970)
Sabata dans Arriva Sabata ! (1970)
Joe dans Un homme nommé Apocalypse Joe (70)
Abattez Django le premier (1971)
Django dans Viva Django (1971)
Trash Benson dans La caza del oro (1972)
Shoshena dans Un, dos, tres… dispara otra vez (1973)
Dallas dans Dallas (75) de Juan Bosch

Giallo :
L’APPEL DE LA CHAIR (1971)
SETTE SCIALLI DI SETA GIALLA (1972)
MALOCCHIO (75)
PLAY MOTEL (1979)

L’appel de la chair

avec Dominique Boschero dans Un train pour Durango

———————————————————-

Gentleman killer (Killer kid) (Gentleman Jo… uccidi)
italo-espagnol de Giorgio Stegani (1967) *


Musique de Bruno Nicolai

Avec Anthony Steffen, Eduardo Fajardo, Silvia Solar, Mariano Vidal Molina, Benito Stefanelli, Angel Lombarte, Luis Barboo, Joaquin Blanco, Juan Torres…

Sur le modèle des classiques américains, un western avec une grande vedette du genre, l’acteur et scénariste Anthony Steffen, Eduardo Fajardo, qui campait l’ignoble bandit sudiste de Django (1966) et la Française Silvia Solar. Rien d’original, mais confectionné dans les règles de l’art.


Dallas (Il mio nome è Scopone e sempre Cappotto)
Italo-espagnol de Juan Bosch (1972) * 

Dallas et son ami Buddy Kelly convoitent un ranch où se trouve une mine d’or, qu’intéresse aussi les frères Wright, le bandit Rompimano et sa bande…

Avec Anthony Steffen, Fernando Sancho, Claudio Undari, Gillian Hills, Juan Torres, Frank Brana, Furio Meniconi

Certains passages musicaux sont repris de Le bon, la brute…, Pour une poignée de dollars et Il était une fois dans l’Ouest. Dernier western d’Anthony Steffen, grande vedette du western spaghetti, sorti seulement en 1975.


Viva Django (A man called Django) (W Django !)
Italien de Edoardo Mulargia (1971)

Simonetta Vitelli

Django recherche l’assassin de sa femme, un membre de la bande qui a commis le crime -mais qui dit avoir été en prison quand il a été perpétré- dénonce les coupables. Django se charge de les abattre…

Avec Anthony Steffen, Stelio Candelli, Glauco Onorato, Chris Avram, Esmeralda Barros, Donato Castellneta, Benito Stefanelli, Simonetta Vitelli, Giovanni Cianfriglia, Remo Capitani…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *