browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Silvia Solar / Les pistoleros

Posted by on 11 mars 2014
Silvia Solar (Silvia Soler) (Sylvie Soler) (Silvie Solar) (Sylvia Solar)
(20 mars 1940/17-5-2011)

Silvia Solar- cine revue - avril 1969

Actrice française née à Paris Geneviève Couzain, morte à Lloret de Mar (Espagne) en 2011, elle a joué dans de nombreux films d’horreur et comédies des sixties et seventies, essentiellement en Espagne et en Italie, et aussi dans plusieurs westerns-spaghetti et paella :

Les deux violents (I due violenti) Italo-espagnol de Primo Zeglio
La tumba del pistolero (1965) de Amando de Ossorio
Relevo para un pistolero (1964) de Ramon Torrado
Sie nannten ihn Gringo (65) de Roy Rowland
Le chemin de l’or (1965) de Sidney W. Pink
Gli eroi del West (1965) de Steno
Los cuatreros (Texas Jim) (1965) de Ramon Torrado
Gentleman killer (1967) de Giorgio Stegani

Giallo :
GATTI ROSSI IN UN LABIRINTO DI VETRO (1975) d’Umberto Lenzi

Le chemin de l’or

Silvia Solar en 1963


Les pistoleros (La tumba del pistolero) (Attento gringo… ora si spara) (Grave of the Gunfighter)
 Espagnol de Amando de Osorio (1965) ***

1860. Tom (George Martin) apprend la mort de son frère Jack dans des conditions mystérieuses. Il se rend à Pearson city où il est mort pour mener une enquête. Il apprend que Jack a été tué car il aurait lui-même assassiné la jeune fille dont il était amoureux, Liz. Celle-ci venait de lui annoncer qu’elle allait épouser Brandon, son meilleur ami…

Et avec Jack Taylor, Mercedes Alonso, Silvia Solar, Todd Martins, Luis Induni, Dina Loy, José Marco, Frank Brana

Aucun temps mort dans ce western-paella (= espagnol) très efficace d’Amando de Osorio, réalisateur de films d’horreur, interprété par George Martin (alias Jorge Martin), entouré de deux deux égéries sexy de westerns-spaghetti, Mercedes Alonso et Silvia Solar. Ça commence comme une enquête policière, beaucoup de suspense, on retient son souffle jusqu’à la fin, grâce à un excellent scénario…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *