browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Aldo Sambrell (Al Sambrell) / Duel au Texas (Duello nel Texas) / Texas Kid (El Texican)

Posted by on 1 septembre 2013

ALDO SAMBRELL (23 février 1931/10 juillet 2010)

Aldo Sambrell (Navajo Joe)L’Espagnol Aldo Sambrell étudie l’art dramatique, le chant et se produit dans des cabarets avant de devenir footballeur professionnel. Puis, c’est le roi des seconds rôles du western-italo-espagnol -et aussi un des plus talentueux- dès les débuts du genre, en 1963.

Il tourne dans les premiers western-spaghetti et quasiment tous les Sergio Leone, dont la trilogie des dollars, dès Pour une poignée de dollars (c’est un membre du gang de Rojo), son visage de voyou, néanmoins séduisant, l’amène vers les rôles de bandit, comme le chef du gang impitoyable de Navajo Joe, une de ses meilleures compositions.
Il goûte aussi aux productions fantastiques et érotiques italiennes en vogue dans les années 70, comme EMMANUELLE IN THE COUNTRY ou LA BIMBA DI SATANA.
Aldo Sambrella aussi réalisé 7 films et en a produit trois.

LES CRUELS

 

Ses autres westerns :
Tres hombres buenos (1963) de Joaquin Luis Romero Marchent
Duel au Texas (1963) de Ricardo Blasco
Les trois implacables (1963) de J.L.R. Marchent
Les hors-la-loi de Casa Grande (1964) de Roy Rowland
Billy le Kid (1964) de Leon Klimovsky
La furie des Apaches (1964) de José Maria Elorrieta
Les deux violents (64) Italo-espagnol de Primo Zeglio
La tumba del pistolero (1964) de Amando de Ossorio
Fuerte perdido (1964) de José Maria Elorrieta
Relevo para un pistolero (1964) de Ramon Torrado
La carga de la policia montada (1964) de Ramon Torrado
Le chemin de l’or (1965) de Sidney J. Pink
Le fils d’un hors-la-loi (1965) de Paul Landres
Duel dans le désert (1965) de Miguel Lunch

Un mercenaire reste à tuer (1965) de Giovanni Grimaldi
Et pour quelques dollars de plus (1965) de Sergio Leone
Cent mille dollars pour  Lassiter (1966) de J.L.R. Marchent
Dinamite Jim (1966) de Alfonso Balcazar
Texas Kid (The Texican) (1966) de Lesley Selander
El Chuncho (1966) de Damiano Damiani
Le bon, la brute et le truand (1966) de Sergio Leone
Les cruels (I crudeli) (67) de Sergio Corbucci
Il était une fois en Arizona (1967) de Sergio Sollima
Un train pour Durango (1968) de Mario Caiano
L’évadé De Yuma (1968) de Camillo Bazzoni

Une minute pour prier, une seconde pour mourir (68) de Franco Giraldi

Requiem para un gringo (68) de Eugenio Martin & José Luis Merino
Il était une fois dans l’Ouest (68) de Sergio Leone
Rio Hondo (68) de José Briz Mendez
Quindici forche per un assassino (68) de Nunzio Malassomma
Les 100 Fusils (1969) de Tom Gries
Quand Satana empoigne le colt (1970) de Rafael Romero Marchent
Arizona se déchaine (1970) de Sergio Martino
Les canons de Cordoba (70) de Paul Wendkos
Abattez Django le premier (1971) de Sergio Garrone
Il était une fois… la révolution (71) de Sergio Leone
Un colt pour trois salopards (1971) de Burt Kennedy
Les brutes dans la ville (1971) de Robert Parrish
Ça va chauffer, Sartana revient (1971) de Leon Klimovsky
Les quatre mercenaires d’El Paso (71) de Eugenio Martin
Rain for a dusty summer (1971) de G.B. Buscemi, Julius Evans
Fais attention Ben, Charlie arrive (1972) de Sergio Donati et George Eastman
Les colts au soleil (1973) de Peter Collinson
Sella d’argento (1978) de Lucio Fulci
El hombre del grande Rio (1982) de Aldo Sambrell
Al oeste de Rio Grande (1983) de J.M. Sabalza
Ahora mis pistolas hablan (1986) de F. Oroczo et Aldo Sambrell
La chevauchée des héros (1999) de Bill Corcoran avec Willie Nelson
Les nouvelles aventures de Zorro (1990-2011) Série avec Duncan Regehr

NAVAJO JOE

♦ Fils d’un hors-la-loi :

♣ Dinamite Jim en entier :



Duel au Texas (Duello nel Texas) (Gunfight at red sands) (1963)-Eurowestern (italo-espagnol) (1963) **  de Ricardo Blasco et Mario Caiano

Un étranger nommé Gringo affronte un gang de bandits pour venger le meurtre de sa famille.

Avec Richard Harrison, Giacomo-Rossi Stuart, Sara Lezana, Aldo Sambrell, Daniel Martin (Dan Martin), Barta Barri, Barbara Simon, José Calvo, Toti Garcia, Alfonso Rojas.


Un des tout premiers western-spaghettis, sorti en septembre 1963, avant la Trilogie de Leone… qui lancera définitivement la puissante vague des westerns spaghetti et paella. Celui-ci marque les débuts à l’écran d’Aldo Sambrell, dans le rôle d’un membre du gang de bandits. qui sera une vedette du genre. Giacomo Rossi Stuart joue un shérif corrompu. C’est aussi la première partition d’Ennio Morricone pour un western. Massimo Dallamano sera chef opérateur sur les deux premiers westerns de la trilogie de Leone.


Texas Kid (El Texican)
Hispano-américain de Lesley Selander (1966) *

Recherché au nord de la frontière, Jesse Carlin apprend que son frère a été tué dans un règlement de comptes.

Avec Audie Murphy, Broderick Crawford, Diana Lorys, Aldo Sambrell, Antonio Casas, Helga Genth, Luis Induni, Victor Israel

Premier western US-paella de Audie Murphy produit par Balcazar, l’acteur jouait en 1950 dans… Le kid du Texas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *