browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Roscoe Lee Browne / Les cowboys (The cowboys) (John Wayne et les cowboys)

Posted by on 9 décembre 2014

ROSCOE LEE BROWNE (1925-2007)


Roscoe Lee Browne a joué dans plus de 120 films et séries. John Wayne l’engage pour son documentaire Swing out, sweet land en 1970, puis lui donne le premier rôle des Cowboys en 1972 (le personnage joué par John Wayne meurt à la moitié du film). Comme lui, et 28 ans après, il est mort d’un cancer. Vu aussi dans les séries Bonanza, Les routes du Paradis, et le film L’esprit de la forêt (1996).

La brute : Bruce Dern et le bon… Roscoe…


Les cowboys (The cowboys) (John Wayne et les cowboys)
1972 de Mark Rydell **

Musique : John Williams
D’après le roman de William Dale Jennings

Avec John Wayne : Wil Andersen
Roscoe Lee Browne : Jedediah
Bruce Dern : Asa Watts
Colleen Dewhurst : Kate
Et Alfred Barker Jr., Robert Carradine, Martin Balsam, Clay O’Brien, Slim Pickens, Matt Clark, Richard Farnsworth

Un vieux propriétaire de ranch autoritaire se voit contraint d’engager 11 adolescents pour conduire un 1500 têtes de bétail à 600 km de son ranch. Il y a aussi avec eux le cuisinier Jedediah, qui a le cœur sur la main et réconforte les garçons.
Un bandit, Asa Watts, et son gang, veulent faire main basse sur le troupeau. Il tire dans le dos de Wil, qui succombe à ses blessures. Avec l’aide de Jedediah, les jeunes cowboys décident de venger la mort de leur chef…

L’enterrement (Roscoe Lee Browne)

Le film est adapté d’un roman de William Dale Jennings, dont les droits ont été achetés par Mark Rydell, également producteur du film. Rydell n’est pas chaud au départ pour engager John Wayne, dont le prestige commence à baisser au début de ces années 70, le public lui préférant les Clint Eastwood ou Burt Reynolds.


Warner Bros insiste pour que le Duke obtienne le rôle. Celui-ci accepte de tourner sous la direction d’un jeune réalisateur et avec des acteurs débutants. Wayne pense -à tort- que ce western va donner un coup de jeune à sa carrière, et redorer son blason auprès des fans de westerns.
Après coup, Rydell est satisfait et garde un bon souvenir du tournage.
« Ce fut une expérience formidable. Wayne est un homme généreux, ouvert, et qui a travaillé dur sur le film. Sur le plateau, il était le premier le matin et le dernier le soir. Les enfants l’adoraient », se souvient Mark Rydell, dont c’est le seul western.
Le tournage eut lieu l’été 1971 au Nouveau-Mexique. John Wayne est tué au premier tiers du film par un voleur de bétail aux cheveux longs (Bruce Dern), c’est du coup le personnage du cuisinier campé par Roscoe Lee Browne qui devient le véritable « fil » conducteur du film… avec les enfants, dont Clay O’Brien, jeune comédien qui deviendra une vedette de rodéo professionnel.
Hélas, le film n’est pas un succès, cela confirme que John Wayne n’est plus synonyme à l’époque de succès dans un western, les recettes américaines dépassant à peine le budget du film, sans doute les fans de John Wayne ont-ils été choqués de le voir mourir au milieu du film, le pari était risqué… En acceptant d’incarner un personnage qui meurt dans un de ses derniers films, celui qui fut Le premier rebelle et Le dernier des géants a en quelque sorte mis fin à sa chevauchée fantastique sur grand écran. Après Les cowboys, il ne tournera plus que 6 films… avant que le cancer ne l’emporte.

l’atmosphère et la rude vie des cowboys au XIX e s. restituée avec talent par Mark Rydell et John Wayne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *