browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Rio Bravo (Rio Rojo)

Posted by on 18 août 2013

D’ Howard Hawks (1958-59) *****

dessin de Didgiv

dessin de Didgiv

Production : Howard Hawks
Scénario : Jules Furthman, Leigh Brackett d’après une nouvelle de Howard Hawks
Musique : Dimitri Tiomkin
Thème musical : Deguello, thème traditionnel mexicain
Photo : Russell Harlan

Rio Bravo-Plaquette originale

Avec John Wayne : John T. Chance
Dean Martin : Dude
Angie Dickinson : Feathers
Ricky Nelson : Colorado
Walter Brennan : Stumpy
Ward Bond : Wheeler
John Russell : Nathan Burdette
Claude Akins : Joe Burdette
Pedro Gonzalez-Gonzalez : Carlos
Harry Carey Jr. : Harold (rôle coupé au montage)
Et Estelita Rodriguez, Bob Steele, Robert Donner, Sheb Wooley (scènes supprimées ?).
Cascadeur : Chuck Roberson

dessin de Didgiv

dessin de Didgiv

Rio Bravo, au Texas. Le shérif Chance et son adjoint Dude, alcoolique, arrêtent Joe, frère du puissant éleveur Nathan Burdette, qui a tué un passant au cours d’une rixe, et le mettent dans une cellule de la prison, surveillée par le vieux geolier Stumpy. 

Le chef d’une caravane, Pat Wheeler, arrive en ville avec le jeune Colorado, il avertit Chance, qui est son ami, que Nathan Burdette contrôle les accès de la ville pour empêcher le shérif d’amener son frère au chef-lieu du Comté.

Le soir-même arrive en ville, Feathers, une gambling lady, dont le chariot a une roue cassée.
On apprend que Dude est devenu ivrogne à cause d’une déception sentimentale. Chance fait la connaissance de Feathers, il lui montre l’avis de recherche qu’il a concernant une tricheuse au jeu… elle-même.

Walter Brennan

Walter Brennan

Wheeler, l’ami de Chance, est abattu par un homme de Burdette. Le jeune Colorado, qui n’a plus de patron, propose son aide à Chance, qui refuse. Ils se rendent au saloon tenu par Burdette, où Dude retrouve le tireur et l’abat. Chance confisque les armes des hommes de Burdette.
Nathan vient voir son frère en prison, a une altercation avec Chance. Dude, pris en otage par des hommes de Burdette, est libéré grâce à l’intervention du jeune Colorado, ils tuent quatre hommes du clan Burdette. Dude, Chance, Colorado et Stumpy se barricadent dans la prison, en attendant l’arrivée du shérif fédéral.

Rio Bravo

Une nouvelle prise d’otages a lieu et ils abattent trois autres hommes de Burdette. Mais Dude est resté leur otage, et Chance accepte de l’échanger contre Joe près d’un entrepôt, où une fusillade éclate.
Les hommes de Chance s’en sortent grâce au vieux Stumpy, qui a apporté de la dynamite. Les hommes de Burdette se rendent.
Chance et Feather se déclarent leur amour au saloon…

Que dire de plus sur ce western qui n’ait déjà été écrit ? La quintessence du genre qui montre le génie d’Howard Hawks. Lui et John Wayne avaient voulu prendre le contrepied du TRAIN SIFFLERA TROIS FOIS, qui était le combat d’un homme seul contre tous…

Pas de grands espaces, Rio Bravo est en grande partie un huis-clos ; Hawks a le sens du récit et livre une analyse fine des personnages, elle prime souvent sur l’action, même si la fusillade finale est un grand moment de western, digne de celle de REGLEMENTS DE COMPTES à OK CORRAL.
Le film montre aussi le quotidien de shérifs, retranchés dans leur QG, le deuxième lieu emblématique après est le saloon.
Il donne lieu à une scène d’anthologie, lorsque Dean Martin subit des moqueries à cause de son alcoolisme. Angie Dickinson, en Gambling lady draguant John Wayne apporte une touche érotique avec ses collants noirs.

Angie Dickinson

Angie Dickinson

Dean Martin trouve là le meilleur rôle de sa carrière ; avec sa banane et sa moue de rocker, le rocker Ricky Nelson est craquant et on rit souvent avec Walter Brennan, papy geolier infirme bienveillant et rouspétant sans cesse. Claude Akins s’impose comme un second couteau spécialiste des rôles de méchants, c’est son plus mémorable rôle.

Enfin, la musique de Dimitri Tiomkin : que serait Rio Bravo sans elle et Deguello, le thème mexicain qui annonce l’attaque des méchants ?

Tourné l’été 58 à Old Tucson dans l’Arizona, le film se classe 11e au box-office de 1959, c’est un succès qui va redorer le blason de Hawks et de Wayne aussi. Il rapportera plus de 5 millions de recettes !

RIO BRAVO (photo promotionnelle)
C’est le premier western de Wayne qu’on peut considérer comme (assez) violent, comme plus tard BIG JAKE et les COW-BOYS.
En France, le film devient culte pour les intellectuels de la Nouvelle vague, John Carpenter transposera l’univers de RIO BRAVO dans son ASSAUT de 1976, il signera le montage sous le pseudo de John T. Chance, le nom du shérif…

Ricky Nelson rio bravo

* Merveilleux moment de musique et de cinéma : Dean Martin et Ricky Nelson chantent dans RIO BRAVO :


Photos de tournage :
http://rio-bravo.vip-blog.com/vip/rubrique/31464_50.html

;

;

;;;

;

J. Wayne et Ricky Nelson

;

Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *