browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Fernando Rey / Le témoin à abattre (La polizia incrimina la legge assolve)

Posted by on 1 juillet 2014

Fernando Rey (20-9-1917/9-3-1994)

Fernando Rey était un des acteurs fétiches de Luis Bunuel, son rôle le plus célèbre est celui du riche Français amoureux d’une jeune danseuse de flamenco de Séville, qui, malgré ses avances répétées, se refuse toujours à lui. On le vit aussi dans de nombreux westerns européens…

Westerns et films sur les USA avec Fernando Rey :

La chevauchée des outlaws (1962)
Le fils d’un hors-la-loi (1965)
Navajo Joe (1966)
Le retour des sept (1966)
Pancho Villa (1968)
Les colts des sept mercenaires (1969)
 L’Ouest en feu (Land raiders) (1969)
Texas (1969)
Trinita voit rouge (1970)
Companeros (1970)
Les brutes dans la ville (1971)
Croc-blanc (1973)
Rustler’s rhapsody (1985)
1492 : Christophe Colomb (1992)

Polars :
FRENCH CONNECTION (1971)
FRENCH CONNECTION II (1975)

Giallo :
LES DEUX VISAGES DE LA PEUR (1972)

Le retour des sept (ciné revue février 67)

Le retour des sept

Le retour des 7

French Connection

CET OBSCUR OBJET DU DESIR :

avec Angela Molina


Le témoin à abattre (La police accuse, la loi acquitte) (La polizia incrimina la legge assolve) (1973)

de Enzo G. Castellari
Avec Franco Nero, James Whitmore, Delia Boccardo, Fernando Rey, Giulio del Prete, Silvano Tranquilli, Ely Galleani, Daniel Martin, Victor Israel, Giovanni Cianfriglia, Carla Mancini, Michael Forest, Natasha Richardson
Des trafiquants de drogue sévissent à Gênes. L’enquête du commissaire Belli commence à gêner de très hautes personnalités corrompues de la ville…
Dans la lignée de FRENCH CONNECTION, chef d’oeuvre du ‘poliziottesco’ (polar italien) des années 1970, qui dénonce une société gangrénée par la pègre, un système judiciaire corrompu par la mafia. Franco Nero interprète parfaitement le commissaire intègre en butte à sa hiérachie incompétente noyée dans la paperasserie. C’est l’âge d’or de ce genre avec 31 films policiers transalpins qui sortent en 1974 sur les écrans en Italie. Des scènes violentes, des poursuites en voitures spectaculaires dans les rues de Gênes, le film tient en haleine jusqu’au bout. Fernando Rey est un parrain de la drogue, son personnage rappelle celui qu’il a dans FRENCH CONNECTION. Delia Boccardo donnait déjà la réplique à Franco Nero dans un autre polar, EXECUTIONS en 1969, où celui-ci jouait déjà le personnage du commissaire Belli…. et Franco Nero jouait aussi avec F. Rey dans TRISTANA de Luis Bunuel.

Delia Boccardo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *