browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Red cloud (Nuage rouge) (Makhpiya-Luta)

Posted by on 4 juin 2014
Red cloud (Nuage rouge)  (Makhpiya-Luta) (1822 – 1909)
Red Cloud By Didgiv

Red Cloud By Didgiv (markers)

Red Cloud, chef sioux Lakota Oglala, est né vers 1822 à Platte River. Très jeune, il combat les nations voisines des Pawnees et des Crows, se forgeant une solide réputation de guerrier. En 1841, il tue un rival de son oncle, le chef qui l’a élevé.

1854, près de Fort Laramie, de jeunes Indiens tuent lavache  d’un colon. Des soldats arrivent et exigent que les jeunes hommes leur soient livrés. Le chef de la tribu refuse, il est assassiné. Red Cloud organise alors une expédition punitive. Lors de l’attaque du « Fort Phil Kearny », avec l’aide de Crazy Horse, une centaine de soldats, sont tués. C’est son premier grand fait d’armes.

Nuage Rouge (Red Cloud)
Le feu aux poudres

Au début des années 1860, la construction d’une voie pour les chercheurs d’or menant jusqu’aux mines du Montana à travers les territoires des Sioux met le feu aux poudres. La vie du peuple Sioux dépend de la chasse du bison. La réalisation de cette route menace les troupeaux de bisons et donc la survie de leurs chasseurs.

En 1866,  Red Cloud avec un groupe de guerriers Sioux, aidés de Cheyennes attaquent trois camps fortifiés défendant la piste Bozeman.  Les batailles durèrent plusieurs mois, à l’avantage des Indiens.
En 1868, le gouvernement envoya une commission pour traiter avec les Sioux. Le Traité de paix 1868, que Red Cloud fut le dernier à signer, accordait le départ des soldats de leurs territoires et la destruction des Forts militaires. Les souhaits des Indiens furent exhaucés, réattribuant une partie de leurs terres aux Sioux, et leur octroyant le contrôle total des entrées des blancs. Mais le traité fut violé lors de la découverte d’or sur leurs terres.

Red Cloud dut à nouveau lutter contre le gouvernement. En avril 1869, Red Cloud signe avec les représentants du gouvernement le traité de Fort Laramie, ces derniers s’engagent à abandonner la route, le traité met un terme aux guerres contre les Sioux, en même temps qu’il abroge définitivement le statut d’autonomie des différentes tribus et règlemente le bannissement des Indiens dans des réserves.

Vintage Can & Fruit Labels - Red Cloud

Puis, les politiciens veulent contraindre les Sioux à se retirer dans des réserves pour récupérer leurs terres, le traité est rompu en 1874. Une campagne militaire contre les Sioux démarre en 1876, prenant fin en juin avec la défaite de Custer à Little Bighorn, battu par une coalition de Cheyennes et de Sioux. Des affrontements ont lieu à nouveau en 1889, 1890-1891.

Red Cloud ne participa pas aux batailles de Little Bighorn ni de Little Rosebud, mais  son fils y combattit. Red Cloud jouait de plus en plus un rôle de conseil à cette époque. En 1876, il fut cerné par les troupes du colonel Mc Kenzie, il les envoya à Fort Robinson, Nebraska.

Après cette défaite suivie de la mort de Crazy Horse, le dernier des grands combattants indiens, il est contraint avec son peuple à rejoindre les réserves de l’actuel Dakota du Sud.


Les Sioux furent transférés à l’Agence de Pine Ridge, où ils vécurent pendant une trentaine d’années.

En 1880, il réclama l’aide du Professeur Marsh pour dénoncer les abus et fraudes de l’Agence. En 1890, Red Cloud fut suspecté de connivence avec la « Ghost Dance« , rassemblement indien interdit, mais aucune preuve ne fut jamais établie.

Il décéda en 1909, totalement aveugle, à l’âge de 90 ans.

♠ + sur le chef : http://www.historynet.com/red-cloud

Jack, le fils de Red Cloud

 Le fils de Red Cloud : Jack Red Cloud ressemblait étonnament à son papa…

 Red Cloud au cinéma :

Red Cloud au cinéma a été incarné à l’écran par :
Chief John Big Tree
dans Spoilers of the West (1927), Chief Many Treaties dans Outlaw express (1938), John War Eagle dans Tomahawk (1951) et L’aventure à l’Ouest (53), Jay Silverheels dans Jack McCall desperado (53), Morris Ankrum dans Le grand chef (1955), Eduard Franz dans La rivière de nos amours (55), Dan George dans la série Bonanza (1971), Alberto Mariscal dans La revanche d’un homme nommé Cheval (76), Wes Studi dans Crazy Horse (1996), Gordon Tootoosis dans Bury my heart at Wounded Knee (2007).

♠ Mon illustration en début de texte s’inspire d’un poster de 1893 du show de Buffalo Bill montrant Red cloud surnommé ‘The red fox’, attendant et surveillant les environs sur une hauteur…
http://collections.centerofthewest.org/treasures/view/the_red_fox_red_cloud_waiting_and_watching

File:Red Cloud, the Old-time Warrior, Totally blind, 1903.png

Red Cloud, the Old-time Warrior, Totally blind, 1903

Photo tirée de The Indian Dispossessed de Seth K. Humphrey (1906)
♦ Ci-dessous :

A 1880 delegation picture by Charles Bell. Red Dog, Little Wound ; Red Cloud ; American Horse and Red Shirt.

Red Dog

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *