browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Elvis Presley / Les rôdeurs de la plaine (Flaming Star) / Tickle me

Posted by on 8 janvier 2016
ELVIS PRESLEY  (8-1-1935/16-8-1977)

Elvis Presley juillet 69 ciné revue

Si la plupart des films d’Elvis Aaron Presley, roi du rock’n’roll, servaient à promouvoir ses chansons, il n’en a pas moins été une vedette générant de fortes recettes, et a fait partie des dix premiers au box-office pendant sept ans ! Il tourna six westerns.

Love me tender

Elvis Presley

décembre 68 Ciné revue

Il interprète quatre chansons dans Le cavalier du crépuscule, en 1956, avec dans ses bras Debra Paget, il a le troisième rôle -celui d’un métis aux cheveux quasi-blonds !- derrière Richard Egan. L’action se déroule pendant la guerre de Sécession, la chanson-titre Love me tender est calquée sur un chant de la Guerre civile, Aure Lea … le film est un succès commercial.

 

- Donna Douglas- Elvis presley (cinérevue 19 mai 66)

Frankie & Johnny

Dès 1960, à son retour de l’armée, Elvis Presley cesse la scène et se consacre entièrement au cinéma : 27 films tournés en neuf ans (il en a fait au total 31).
Elvis et Ina Balin
Dans Les rôdeurs de la plaine, en 1960, où il campe un métis indien, sous la direction de Don Siegel ; il ne chante que deux chansons dans ce qui demeure son meilleur film. C’est à l’origine Marlon Brando qui devait tenir le rôle. Le film n’a pas été un succès : ses fans estimaient qu’il n’y chantait pas assez, et les autres cinéphiles le trouvaient mauvais acteur (ce qui n’est pas exact, avec un bon réalisateur comme Siegel, il se révèle bon acteur).
Elvis Presley- Une rousse qui porte bonheur

Ses autres westerns :
Une rousse qui porte le bonheur, Chatouille-moi, Mic-Mac au Montana (qui se déroule dans les années 1960) et Charro, en 1969.

 (Cinémonde sept. 1965)

Elvis presley, Irene Tsu dans Paradis hawaien

avec Ann-Margret dans VIVA LAS VEGAS :

 

A rare photo of Elvis, his father Vernon, and his grandmother Minnie Mae, 1959.

« Elvis Presley adore les animaux » (Cinémonde oct. 65)

Charro :

Elvis Presley par Tom-Heyburn

avec Natalie Wood – par Didgiv


Les rôdeurs de la plaine (Flaming Star)

de Don Siegel (1960) **


Scénario de Clair Huffaker et Nunnaly Johnson

Avec :
Elvis Presley, Barbara Eden, Steve Forrest, Dolores del Rio, John McIntire, Rodolfo Acosta, Karl Swenson, Ford Rainey, Richard Jaeckel, L.Q. Jones, Perry Lopez, Roy Jenson, Red West.

Elvis Presley en métis est peu crédible, mais l’ensemble constitue un bon divertissement. Contrairement à ses autres films, qui étaient de la pure promo pour ses albums, Elvis ne chante que deux chansons dans ce western (A cane and a high starched collar et Flaming star) avec son groupe les Jordanaires.

C’est donc un de ses rares films où l’on peut apprécier pleinement ses qualités d’acteur. Le rôle du métis, héros du film, était prévu à l’origine pour Marlon Brando et Frank Sinatra et il a failli sortir en France sous le titre L’étoile écarlate. Karl Swenson joue la même année dans Le grand Sam avec John Wayne.
C’est la première collaboration d’Elvis avec Red West, qui deviendra un proche ami d’Elvis et acteur et cascadeurs dans nombre de ses films, Red West est décédé à Memphis Tennessee en 2017.


Tickle me (Chatouille-moi !) (1965) **

De Norman Taurog
Scénario : Elwood Ullman, Edward Bernds
Musique : Walter Scharf

Elvis Presley, Jack Mullaney, Jocelyn Lane

Avec
Elvis Presley : Lonnie Beale
Julie Adams : Vera Radford
Jocelyn Lane : Pamela Merritt
Jack Mullaney : Stanley Potter
Et Francine York, Barbara Werle, Red West.

 

Elvis Presley, Jocelyn Lane

Dans son 18e film, Elvis joue un rodeo-man travaillant dans un ranch dirigé par de jolies naïades. Pour ce rôle, il remporte un Golden laurel Award du meilleur acteur de film musical, le succès du film  sauva la compagnie Allied Artists de la faillite, les recettes aux Etats-Unis et au Canada furent de 3, 4 millions de dollars.
Le salaire d’Elvis pour le film -750 000 dollars- représentait plus de la moitié du budget du film !
La chanson Tickle me fut un des tubes de l’année 1965.

C’est un des trois westerns du top model anglais Jocelyn Lane.

Elvis Presley by Didgiv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *