browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

John Payne / Colorado Saloon / Silver Lode

Posted by on 20 avril 2014
JOHN PAYNE (28 mai 1912/6 décembre 1989)
John Payne- cinerevue 1978

Cinérevue 1968

John Payne est un acteur de polars et de westerns des années 40-50 mais est resté dans l’ombre des John Wayne et Gary Cooper, il a été, comme Sterling Hayden à la même époque, la vedette de nombreux westerns, surtout des séries B. Beau garçon mais un peu fade, il chantait aussi est est apparu dans des comédies musicales avec Betty Grable ou Sonja Henie.
Il a été marié à deux comédiennes, Ann Shirley et Gloria de Haven, puis à la veuve de l’acteur Alan Curtis.
Un de ses personnages les plus célèbres est celui de Vint Bonner dans le feuilleton western The restless gun.

♦ Ses principaux westerns :
El Paso, ville sans loi (1949) ; La caravane des évadés (51) ; La ville sous le joug (53) ; Seul contre tous (54) ; Quatre étranges cavaliers (54) ; Le mariage est pour demain (Le bagarreur du Tennessee)Le passage de Santa Fé (55) ; Colorado Saloon (1955) et Rebel in town (56).
Gunsmoke
Zane Grey Theater

Mari Blanchard – John Payne

Image


Colorado saloon (The road to Denver) De Joe Kane (1955) *

Deux frères (John Payne et Skip Homeier) se retrouvent des deux côtés opposés de la loi.

Et avec Lee J. Cobb, Mona Freeman, Ray Middleton, Andy Clyde, Lee Van Cleef, Dan White, John Dierkes, Chuck Hayward, George Marshall, Hank Worden…

Une figure incontournable des séries B du genre, John Payne, à l’affiche d’un film sans surprise à la réalisation véloce. Dans un second rôle, Lee Van Cleef dans un de ses premiers westerns, on le retrouvera dans les années 50 dans La loi de la prairie et Règlement de comptes à OK Corral. Et Mona Freeman, récemment disparue.

————————————

Quatre étranges cavaliers (Silver Lode)
D’Alan Dwan (1954) ***

Cinérevue

Quatre cavaliers arrivent à Silver Lode où on célèbre le mariage de Dan (John Payne) et Rose (Lizabeth Scott). Le chef, McCarthy (Dan Duryea), annonce qu’il est venu arrêter le futur marié accusé du meurtre de son frère. Dan avance qu’il était en état de légitime défense. Il est aussi accusé de lui avoir volé 20000 dollars. Dan demande deux heures pour prouver son innocence…

Et avec Dolores Moran, Emile Meyer, Robert Warwick, John Hudson, Harry Carey Jr., Alan Hale Jr., Stuart Whitman, Morris Ankrum, Hugh Sanders.

Une banale chasse à l’homme pour ce qui est devenu un grand classique et l’un des meilleurs films de Dwan, pour la RKO, filmé comme une enquête policière, beaucoup de suspense et un brin de romance avec les blondes et belles Dolores Moran et Lizabeth Scott.
On doit le scénario à une femme (Karen de Wolfe).
C’est avec Taza, fils de Cochise et Fort Bravo un des premiers westerns tournés en relief en ce début des années 50.
Une palette de bons seconds rôles, dont Stuart Whitman (Les Comancheros).

♦ Le méchant se nomme MacCarthy. Ça ne vous rappelle le rien ? (voir au Train sifflera trois fois en 52).

Dan Duryea… le méchant !

John Payne avec Dolores Moran :

 Avec Lizabeth Scott :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *