browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Roger Moore

Posted by on 2 juin 2017
Décès de Roger Moore… (14 octobre 1927 à Londres-23 mai 2017 en Suisse)

Roger Moore- cinerevue 1978

Célèbre James Bond ayant succédé à Sean Connery dès 1973, Moore a été dans les années 60-70 la vedette ultra populaire de trois séries (IVANHOE, LE SAINT et AMICALEMENT VOTRE, cette dernière ayant eu du succès surtout en Europe), et a été une des stars de la série western Maverick.

Roger Moore et Claudie Lange (1970 cinérevue)

Roger George Moore est né à Londres, débarque aux USA en 1953, il décroche des figurations et des seconds rôles comme dans MELODIE INTERROMPUE en 1955. Il joue dans deux séries westerns, The Alaskans en 1959-60, et Maverick, le rôle du cousin Beau entre 1959 et 1961, donnant la réplique à James Garner.

Roger Moore par Didgiv

Il en garde un bon souvenir, décrivant les bonnes parties de poker qu’il jouait en dehors du tournage avec Clint Walker, et se souvenant des horaires de travail qui dépassaient la norme syndicale, il était allé s’en plaindre, au nom des membres du tournage, au directeur de la Screen actor’s guild, qui était alors Ronald Reagan, celui-ci l’avait écouté sans proposer vraiment de solution concrète…

LE TRESOR DES SEPT COLLINES

Il tourne à cette époque dans un western, Le trésor des sept collines (Gold of the seven saints) (1961) avec Clint Walker. Dans sa récente autobiographie, Moore raconte que ce western est pour lui un peu prémonitoire dans sa carrière : il allait par la suite tourner GOLD en Afrique du sud en 1974 (cf. le titre original du film), incarner le SAINT dans la fameuse série, et jouer dans sept (SEVEN) James Bond…

Roger Moore-Barbara Bach (cinerevue 1976)

Roger Moore

dessin de Didgiv

Il va donc devenir une star avec deux autres séries (LE SAINT et AMICALEMENT VOTRE) puis une mégavedette avec la série des James Bond, qui commence avec VIVRE ET LAISSER MOURIR en 1973.

Sa carrière est composée de 99% de films d’action…

Moore vient de tourner en 2013 dans un téléfilm THE SAINT de Simon West avec Eliza Dushku et Sammi Hanratty et dans une comédie monégasque (INCOMPATIBLES)

Roger Moore - June Goodall - Felicity York - Dawn Rodriguez - Anita Pavel

L’espion qui m’aimait (cine revue aout 1976)

 

Claudie Lange Roger Moore cinerevue 69

Claudie Lange et Roger Moore ciné revue octobre 68

Avec Barbara Bach (ci-dessous dans L’ESPION QUI m’AIMAIT)
Avec Jane Seymour :
Avec Carole Bouquet :

 Avec sa femme Luisa (cine revue 1979) :

Roger Moore et sa femme Luisa- cinerevue 1979

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *