browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Tom Mix / Un rodéo qui rapporte (Rodeo dough) / Ruth Mix

Posted by on 20 août 2013

TOM MIX (6-01-1880/12-10-1940)

S’engage dans l’armée en 1898, sert aux Philippines pendant la guerre contre l’Espagne, puis en Chine dans la rebellion des Boxers, et mêlé à la guerre des Boers en Afrique du sud… De retour aux USA, il s’installe dans l’ouest et devient shérif (officier de police locale) et marshall (officier de police nationale), puis Texas Ranger pendant trois ans, et enfin cavalier de rodéo.

C’est alors qu’il est découvert par la Selig, compagnie de l’Oklahoma (+ de 100 courts métrages entre 1909 et 1917, en une ou deux bobines), et devient vite populaire.
Avec sa tenue blanc immaculé, il est impeccable et implacable avec les bandits qui sont en noir…
Il s’est métamorphosé, après William S. Hart, en roi des cow-boys du grand écran dans les années 1920 (à côté de Buck Jones, Ken Maynard, Tim McCoy et Hoot Gibson).
Avec son chapeau blanc et son magnifique mustang noir Tony, ce casse-cou a mis en place le nouveau look du cow-boy à l’écran. Il joue souvent un personnage appelé Tom, Tom Meyers, Tom Gilmore, Tom Travis, etc…

Travaillant pour la Selig Company, la Fox dès 1917, puis la FBO et l’Universal, il empoche un salaire hebdomadaire de 17 000 dollars !
Sa carrière décline alors car sa voix passe mal au parlant, il est décédé au volant de sa décapotable dans un accident en 1940… comme Jayne Mansfield… à une autre époque.

Bruce Willis interprète Tom Mix dans une comédie-polar imaginant le célèbre acteur enquêter avec son ami Wyatt Earp (l’acteur et le célèbre justicier étaient réellement amis) sur un meurtre dans la Mecque du cinéma dans Meurtre à Hollywood en 1988.

♣Parmi ses plus célèbres westerns :

Le premier recensé est Little Big Horn en 1909 ; puis Le risque-tout, qu’il réalisa lui-même.
Pride of the range (1910) de Francis Boggs
The range riders (1910)
An Apache gratitude (1913)
En 1913, il tourne dans près de 40 courts métrages ! Il joue parfois des chefs indiens, comme dans When the West (1914)
The man from Texas (1915)
Cupid’s Roundup (1918) serait le premier western long de Tom Mix.
Do and dare (1922)
Sky high (1922)
The lone star ranger (1923)
Le pionnier de la baie d’Hudson (1923)
The rainbow trail (1925)
Destry rides again (1932)
The rider of death valley (32)
The Texas Bad Man (1932)
Mon copain le roi (1932)
The fourth horseman (1932)
Hidden Gold (1932)
Flaming guns (32)
Terror Trail (1933)
Rustlers’ Roundup (33)
Gordon of ghost city (33)

Le cavalier miracle en 1935 est un mélange de western et de SF, gros succès.

Un rodéo qui rapporte (1940).


Un rodéo qui rapporte (Rodeo dough)
de Sammy Lee (1940) *

Avec Gene Autry, Sally Payne, Mary Treen, Joe E. Brown, Jackie Cooper, Tony the horse, Tom Mix, Roy Rogers, Trigger, Rudy Vallee, Mickey Rooney, Johnny Weissmuller.

Dernier western court-métrage -plutôt un film sur le rodéo contemporain- dans lequel apparaît un des premiers grands cowboys du cinéma, Tom Mix, avec une belle affiche réunissant des vedettes du genre (Gene Autry, Roy Rogers…) et d’autres comme Johnny Weissmuller, interprète de nombreux Tarzan au cinéma.


RUTH MIX
(1912-1977)


C’est la fille de Tom Mix, le roi du western des années 30. Elle fut héroine de westerns de la Poverty Row, avant de rejoindre le cirque itinérant de son père sur le Far West. La faillite de cette société en 1938 met un terme définitif à sa carrière.
Ses westerns : That girl Oklahoma (1926) – Tex (26) – The little boss (27) – Red forke range (31) – The Tonto Kid (34) – Gunfire (34) – Fighting pioneers (35) – Saddle aces (35) – Les vengeurs de Buffalo Bill (serial de 15 histoires et film – 1936) – The amazing exploits of the Clutching hand (36) – The riding avenger (36)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *