browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Walter Matthau / L’étoile brisée (Ride a crooked trail)

Posted by on 17 août 2013
 WALTER MATTHAU (1-10-1923/1-7-2000)

dessin de Didgiv

Avec sa face de bouledogue débonnaire et grincheux, très expressif, Matthau est considéré par ses pairs comme l’un des acteurs les plus talentueux d’Hollywood.
Comme l’acteur producteur Kirk Douglas, qui l’a fait jouer dans deux de ses films, Walter Matthau est un fils d’immigrants juifs de Russie.

Walter Matuschanskayasky est abandonné par son père à l’âge de trois ans, et à 11 ans, joue dans un théâtre Yiddish ; après avoir servi dans la seconde Guerre mondiale, il commence des études d’art dramatique avec Tony Curtis et Rod Steiger, et apparait dans plusieurs séries avant son premier film, un western produit et réalisé par Burt Lancaster, L’Homme du Kentucky en 1955, où Matthau joue un cabaretier.

 

C’est un autre illustre acteur-producteur, Kirk Douglas, qui lui offre, la même année, le rôle du méchant, pour le premier film que produit sa société Byrna, La rivière de nos amours, western d’André de Toth.

Sept ans plus tard, Kirk Douglas, qui a toujours admiré son talent, lui donnera le rôle du shérif Johnson lancé à ses trousses dans Seuls sont les indomptés de David Miller ; un shérif lassé de la stupidité de ses hommes qui traquent l’homme libre et indomptable Kirk Douglas.
Hormis ces trois westerns, Walter Matthau a aussi joué dans L’étoile brisée (1958) avec Audie Murphy.

L’essentiel des films dans lesquels il a joué sont des comédies -il a été lancé par Billy Wilder- et il est aussi un acteur de théâtre réputé, révélé à Broadway en 1965.

dans PIRATES de Polanski


L’étoile brisée (Ride a crooked trail) de Jesse Hibbs (1958) ***

Après le vol d’une banque, Murphy est pris par erreur pour le nouveau shérif de la ville où il a trouvé refuge.

Avec Audie Murphy, Gia Scala, Walter Matthau, Henry Silva, Joanna Moore, Leo Gordon, Cap Somers, Morgan Woodward.

Un quiproquo est la base de l’intrigue de ce western, cela rappelle un autre Audie Murphy, Le diable dans la peau mais aussi Le pélerin avec Chaplin… Réalisation sans fausse note de l’efficace Jesse Hibbs, spécialiste de séries B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *