browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Gina Lollobrigida / La mort a pondu un œuf (Plucked) (La morte ha fatto l’uovo)

Posted by on 4 juillet 2015
GINA LOLLOBRIGIDA (4 juillet 1927)
Gina Lollobrigida

(cinérevue déc. 69)

Gina Lollobrigida par Angelo Frontoni (cinérevue 1970)Cette native de Subiaco (Italie) a étudié les Beaux-Arts avant de se lancer dans le roman-photo et l’opéra filmé, tremplin de sa carrière de modèle et d’actrice, qui démarre en 1946 avec L’AIGLE NOIR.
La France en fait une vedette avec FANFAN LA TULIPE et BELLES DE NUIT. Puis, elle poursuit une carrière internationale, avec PAIN, AMOUR ET FANTAISIE, TRAPEZE, NOTRE-DAME DE PARIS : des films et des rôles (Esmeralda, la reine de Saba, Pauline Bonaparte…) qui ont fait de Gina Lollobrigida une star planétaire.

Gina Lollobrigida par svetliaciok

 

(2)

Gina Lollobrigida par Didgiv

Comme BB, elle lance une mode, avec des chemisettes blanches et jupes paysannes étranglées à la taille, les femmes demandent à leur coiffeur des cheveux courts et bouclés, comme « Lollo ». L’Italie ne lui pardonne pourtant pas son escapade américaine et l’Europe boude ses films tournés là-bas. Lorsqu’elle revient dans son pays, nouveau look, elle se teint les cheveux en blond pour jouer une danseuse de revue dans LA BEAUTE D’IPPOLITA ou la soeur de Bonaparte dans LA VENUS IMPERIALE. Brune ou blonde… La même beauté explosive,. Mais entretemps, Sophia Loren lui a volé la vedette…

Elle a joué dans de nombreux films d’aventures et un western spaghetti : Les quatre mercenaires d’El Paso (1971) de Eugenio Martin.


C’est l’histoire d’un bandit qui rencontre dans un train une jolie femme Alice (Gina Lollobrigida) et l’épouse…  La belle va lui voler son magot, et ils vont se recroiser dans une forteresse mexicaine que le hors-la-loi a projeté d’attaquer…

Giallo :
LA MORT A PONDU UN OEUF (68) de Giulo Questi

Les quatre mercenaires d’El Paso

avec Marilyn…

Gina Lollobrigida

(carte postale)

G. Lollobrigida

Carte originale

Dans ciné-revue :

Gina Lollobrigida dans

Les poupées (ciné revue 13 juillet 67)

Gina Lollobrigida

mars 67 Ciné revue

Gina Lollobrigida

(28-10-67 Ciné-revue)

Gina Lollobrigida

novembre 68 ciné revue

Lee Van Cleef, Gina Lollobrigida

Gina Lollobrigida by svetliaciok

Great drawing by SVETLIACIOK from MOLDOVA !!!

Gina Lollobrigida

cinerevue 1979

Gina Lollobrigida by didgiv

Gina Lollobrigida by didgiv

Gina Lollobrigida by Svetliaciok


La mort a pondu un œuf (Plucked) (La morte ha fatto l’uovo)
Franco-italien de Giulo Questi (1968) * 


Avec Jean-Louis Trintignant, Gina Lollobrigida, Ewa Aulin, Jean Sobieski, Renato Romano, Vittorio André, Margherita Horowitz

Jean-Louis Trintignant et Ewa Aulin à nouveau réunis dans un giallo (après DEAD STOP en 1967), toujours expérimental, c’est l’histoire d’un triangle amoureux manipulateur, le troisième personnage est joué par Gina Lollobrigida ; l’intrigue commence par le meurtre d’une prostituée mais on connait l’identité du tueur tout de suite, c’est pourquoi ce film n’est pas toujours répertorié comme un véritable giallo. Œuvre inclassable et d’avant-garde, Questi en profite pour livrer une vision idéologique et stigmatiser un progrès technologique qui déshumanise les êtres humains. Le film est aussi sorti en salles sous le titre SADIQUE DE LA CHAMBRE 24.

Ewa Aulin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *