browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

L’homme de l’Ouest (Man of the West) / Anthony Mann

Posted by on 12 novembre 2013

MAN OF THE WEST De Anthony Mann (1958) ****

Gary Cooper (5-5-1966) Ciné revue)
Scénario : Reginald Rose, d’après une histoire de Will C. Brown
Musique : Leigh Harline

Avec
Gary Cooper : Link Jones
Julie London : Billie Ellis
Lee J. Cobb : Dock Tobin
Arthur O’Connell : Sam Beasley
Jack Lord : Coaley
Et John Dehner, Royal Dano, Robert Wilke, Frank Ferguson, Tom London, Chuck Roberson (et cascadeur)

Cooper Gary

Gary Cooper

Ancien hors-la-loi repenti, Link Jones est aujourd’hui marié, il monte dans un train, à la recherché d’un instituteur pour son village.
Des bandits attaquent le train, ce sont d’anciennes connaissances de Link. Pour sauver les autres voyageurs, Billie Ellis, une chanteuse et Sam Beasley, un joueur de cartes, il feint de collaborer avec les outlaws, commandés par Dock Tobin. 
Celui-ci ordonne à Link de participer au pillage d’une banque, avec deux de ses hommes.
Une bagarre éclate entre Link et des membres du groupe. 
Link tue l’un d’eux, puis son oncle dans un duel.
Bille Ellis reprend la route et Link repart à la recherche de l’instituteur.

Ce magnifique western est le prolongement de l’œuvre de Mann, des cinq westerns qu’il a tournés avec James Stewart ; Gary Cooper incarne le même type de personnage que ceux campés par Stewart, et aussi par Randolph Scott dans certains films de Boetticher : un homme laconique au passé lourd, devenu bon, qui intègre une communauté ou un clan. Il va devoir affronter ses anciens démons, ici une bande de malfrats dirigés par Lee J. Cobb, dans un acte de justice qui est aussi un acte de rédemption, la volonté de mettre de l’ordre dans sa vie et de se ranger définitivement.

Le scénariste Philip Yordan avait auparavant écrit un roman intitulé Man of the West, mais sans relation avec ce film. Gun Glory (1957) est une adaptation de son roman.

C’est un des premiers échecs de Gary Cooper, critique et commercial, peut-être à cause de sa violence pour l’époque (Rio Bravo la même année, ou Vera Cruz en 1954 ont aussi été considérés comme les premiers westerns classiques violents), il y a une tension très forte jusqu’au dénouement. En raison aussi aussi du casting et de l’âge de Gary Cooper, il a dix ans de plus que Lee J. Cobb… qui joue son oncle dans le film.
Il aura toutefois du succès par la suite dans les petites salles et à la télévision, et en France auprès des cinéastes de la Nouvelle Vague ; il est considéré aujourd’hui comme un des grands derniers westerns de l’ère classique, avec Alamo.
A côté de Cooper, dont c’est un des derniers films, Julie London chante et Lee J. Cobb est excellent, Jack Lord campe une affreuse crapule.

Superbes photos du film surhttp://www.julielondon.org/J/Man_of_the_West.html

Trailer…


ANTHONY MANN (1906-1967)

Anthony Mann
Westerns :
1950 / Winchester 73 ; Les furies ; La porte du diable
1952 / Les affameurs
1953 / L’appât
1954 / Je suis un aventurier
1955 / L’homme de la plaine ; LA charge des tuniques bleues
1957 / Du sang dans le désert
1958 / L’homme de l’Ouest
1960 / La ruée vers l’Ouest

Winchester 73-dessin de Didgiv

Les affameurs

Mann dirige Gary Cooper (L’homme de l’Ouest)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *