browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Les flèches brûlées (Flaming feather) / Richard Arlen

Posted by on 11 juin 2014
Les flèches brûlées (Flaming feather)
De Ray Enright (1951-52) *
 Tex (Sterling Hayden) veut se venger d’une bande de Peaux-Rouges rénégats dirigés par un mystérieux chef blanc…

Et avec Forrest Tucker, Arleen Whelan, Barbara Rush, Nora Logan, Carol Thurston, Edgar Buchanan, Victor Jory, Richard Arlen, George Cleveland, Nacho Galindo, Ray Teal…

Aux antipodes des westerns revalorisant l’image des Indiens au début des années 50, ce western de série est d’un manichéisme limpide, le réalisateur, solide artisan du genre, ne s’embarrasse d’aucune psychologie et privilégie les scènes d’action, qui se succèdent à un rythme effréné les unes après les autres, dans le seul et unique but de divertir.


Richard Arlen (1-9-1898/28-3-1976)

As de l’aviation dans la vie et à l’écran

Ce Virginien, ancien pilote de l’armée canadienne lors de la Première guerre mondiale, a une filmographie impressionnante : plus de 200 films qui couvrent quasiment un demi-siècle, dont un bon nombre de séries B et Z dans les années 20 et 30.
Son rôle qui reste dans les mémoires cinématographiques est celui d’un as de l’aviation dans le premier film qui reçut un Oscar, WINGS en 1927 avec Gary Cooper et Clara Bow.

Gary Cooper, Mary Brian, Richard Arlen dans Le Virginien

Arlen a joué dans des westerns plus importants comme Le Virginien (1929) avec Gary Cooper, La grande débâcle (1939), THE BIG BONANZA (1944), BUFFALO BILL RIDES AGAIN (1947), où il incarne Buffalo Bill… mais aussi dans de passables séries B, comme Les flèches brûlées (1952) de Ray Enright ou La ville d’argent (51).

 

Dans Hidden guns (1956) il joue le shérif qui s’oppose à un outlaw craint de tous, un tueur professionnel (John Carradine) a été engagé pour le tuer…

A partir des années 50, il n’aura plus que des petits ou seconds rôles : Kansas en feu (1950) ;  L’Homme aux colts d’or (1959) ou Sur la piste des Apaches (1965) avec Rory Calhoun, on le voit encore dans Chasseur de primes et Quand parle la poudre (65), La loi des hors-la-loi (1966), dans le rôle d’un télégraphiste dans FORT BASTION NE REPOND PLUS en 1967, puis Fort Utah (67), le dernier western dans lequel il apparait est Buckskin en 68.

Il est apparu dans des séries, seulement dès la fin des années 50 ( dans Au nom de la loi…, La grande caravane, Lawman).

Ses autres westerns :

En vedette :
UNDER THE TONTO TIM (1928)… The light of the western stars (1930)… The Santa Fe trail (1930)… Gun smoke (31) ;  The conquering horde (31) avec Fay Wray… Secret valley (1937)… THE BIG BONANZA (44)… FURIE SAUVAGE (48)… GRAND CANYON (49)…

Comme second rôle :
The border legion (1930) avec Fay Wray
La ville d’argent (51)… LES FLECHES BRISEES (52) avec Sterling Hayden
Condamné à être pendu (64)… FURIE SUR LE NOUVEAU Mexique (65)
Les éperons noirs (65) tous deux avec Rory Calhoun
Quand parle la poudre (65)… CHASSEUR DE PRIMES (65)
La loi des hors-la-loi (65) avec Howard Keel
Toute la ville est coupable (66)
Hostile guns (67)
Fort Utah (67)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *