browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Les écumeurs (The spoilers) / Richard Barthelmess

Posted by on 10 août 2013

LES ECUMEURS (1942) ***

De Ray Enright.
Universal.


Scénario : Lawrence Hazard, Tom Reed, d’après le roman de Rex Beach de 1906.
Photo : Milton Krasner-Musique Hans J. Salter
Tournage : janvier-février 42-Durée : 87 mn

Avec :
Marlène Dietrich : Cherry Malotte
Randolph Scott :  Alexander McNamara
John Wayne : Roy Glennister
Margaret Lindsay : Helen Chester
Harry Carey Sr. : Dextry
Richard Barthelmess : Bronco Kid Farell
William Farnum : Wheaton
Marietta Canty : Idabelle

1900. C’est le boom de la ruée vers l’Or en Alaska, à Nome, où de l’or a été découvert dans le sable des plages. Un groupe nommé Les écumeurs, sous la houlette de McNamara, commissaire à l’or, -un fonctionnaire sans scrupules, qui règle toutes les questions liées à la gestion de l’or- compte parmi ses membres un juge cynique, Stillman, qui a une ravissante nièce, Helen.
Le filon que vient de découvrir John Glennister, avec son associé Dextry, intéresse tout ce petit monde ! Glennister et son acolyte doivent d’abord lutter contre un certain Galloway qui veut s’approprier leurs terres. Glennister place son or dans un coffre à la banque, mais le juge Stillman bloque l’or…
Il va tomber dans d’autres pièges tendus par les hommes corrompus de Nome et McNamara.

Glennister va heureusement obtenir l’aide précieuse de Cherry Malotte, une Gambling Lady à qui appartient le saloon, qui va déjouer les plans de McNamara contre lui… Helen tombe aussi amoureuse de Glennister.
Glennister règle ses comptes avec McNamara dans une bagarre dans le saloon, avant que les bandits soient arrêtés et livrés à la justice.

William Farnum (qui joue un avocat dans ce film) interprétait le personnage -campé ici par John Wayne-, dans la version originale de ce film, The spoilers (1914). Deux autres versions : en 1923, avec Milton Stills et en 1955 avec Jeff Chandler. Très bon film sur la ruée vers l’or en Alaska, 18 ans après le film de Chaplin.
Le clou du film est une longue bagarre, très dynamique, entre Randolph Scott et John Wayne à la fin du film. McNamara lui dit « Je ne suis pas armé, Glennister ». Glennister répond : « Ok, on va faire ça à mains nues »…
On voit hélas qu’ils ont une doublure (surtout celle de Randolph Scott, qui ne lui ressemble pas), même si John Wayne effectue les bagarres dans les plans rapprochés.

Même si Randolph Scott a la tête d’affiche, John Wayne voit son contrat avec la Republic renouvelé, avec une clause lui faisant toucher 10% des recettes brutes. Une première à Hollywood !

Sur les conseils de Marlene Dietrich, il engage un conseiller financier, qui va gérer ses affaires mais aussi de venir son ami. Il lui fera découvrir le Mexique, où Wayne rencontrera sa seconde épouse, l’actrice mexicaine Esperanza Baur, il se mettra en ménage avec elle en 1944 lui fait signer un contrat à la Republic (mais elle ne tournera en fait aucun film).
Un des derniers films de Richard Barthelmess, vedette du muet et du début du parlant.


Richard Barthelmess (1895-1963)


Grand acteur de théâtre et de cinéma du muet et des début du parlant, Barthelmess campait un Indien luttant contre la corruption des agents d’une réserve dans le premier grand western pro-indien en 1934, Massacre. Il débute dans des drames et comédies comme LE LYS BRISE (1919), est le héros du film de guerre LA PATROUILLE DE l’AUBE (1930), un de ses derniers films est le western Les écumeurs (1942) avec John Wayne.

MASSACRE

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *