browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Le grand Sam (North to Alaska) / Capucine / Mickey Shaughnessy

Posted by on 15 novembre 2013

Le grand Sam (North to Alaska) (1960) ***

De Henry Hathaway (et producteur)
Scénario : J. L. Mahin, M. Rackin et C. Binyon d’après la pièce de Ladislas Fodor
Musique : Lionel Newman
Avec
John Wayne : Sam
Stewart Granger : George
Capucine : Michelle/Ange
Ernie Kovacs : Frankie Cannon
Fabian : Billy
Mickey Shaughnessy : Peter
Karl Swenson : Lars Nordquist
Et Kathleen Freeman, John Qualen, Stanley Adams

Nome, Alaska, 1900. George et Sam, deux amis chercheur d’or ont déniché une mine d’or et sont millionnaires. George charge Sam d’aller chercher sa fiancée qui vit à Seattle, celui-ci apprend qu’elle est mariée.
Il se met alors en quête d’une autre femme pour son ami, c’est Michelle, une entraîneuse et chanteuse de saloon surnommée Ange, qui sera la nouvelle fiancée de George, elle accepte de le suivre en Alaska. Quand Sam est de retour à A Nome, il découvre que des voleurs tentent de s’approprier les mines d’or.

Michelle retrouve dans la petite ville Frankie Cannon, un escroc qui lui demande de prendre la fortune de George, mais elle refuse, Sam et George vont affronter Frankie dans une bagarre.
George réalise que Sam est amoureux de Michelle, il lui déclare enfin sa flamme.

Ce western est une comédie alerte bourrée d’humour, qui comporte deux belles et longues bagarres, dont la finale après laquelle Sam (John Wayne) déclare son amour à Michelle (Capucine). A la base, le film est une idée de l’agent de John Wayne, Charles Feldman, dont Capucine était la maîtresse.
Richard Fleisher devait au départ être le réalisateur, mais il n’aimait pas le scénario, et ne trouvait pas Capucine crédible dans la peau d’une entraîneuse. Hathaway prend alors la relève.
Il est connu pour être très dur avec les acteurs, notamment les actrices principales, Stewart Granger, qui vient de se séparer avec Jean Simmons, est déstabilisé par le cinéaste-tyran, le premier jour, il n’arrive pas à jouer et prend des tranquilisants.
John Wayne ne s’entend pas avec Capucine, dont il pense qu’elle est une mauvaise comédienne, leurs prises de vues sont interminables, par contre, il aime bien et respecte Stewart Granger, et c’est réciproque.

Johnny Horton

« Hathaway nous donne un western à la manière des Pieds-Nickelés », peut-on lire dans Les lettres françaises, en février 1961
Les critiques sont unanimes, le film est un succès, la chanson de Johnny Horton North to Alaska cartonne dans les Charts…
John Wayne se console de son échec d’ALAMO, sorti avant LE GRAND SAM, il reste donc, grâce à ce film notamment, une star de premier plan en ce début des années 60.

Le film demeure, avec LE GRAND McLINTOCK, une de ses meilleures comédies western, et il n’a pas pris une ride.
Il tournera ensuite LES COMANCHEROS, avec Stuart Whitman.

La bande annonce avec la chanson de Johnny Horton :


 CAPUCINE (6-1-1928/17-3-1990)

Recalée pour Rio Bravo à cause de son mauvais anglais

Actrice française née à Saint-Raphaël (ou Toulon selon le Tulard) et décédée à Lausanne, Germaine Lefèvre a été étudiante en Beaux-Arts et modèle pour des photos de mode, notamment  pour Givenchy et Christian Dior, avant de travailler pour le cinéma.
John Wayne voulait qu’elle joue en 1958 dans Rio Bravo, mais sa connaissance de l’Anglais était trop approximative… Elle jouera dans son Grand Sam en 1960, mais ils ne s’entendent pas, Wayne trouve qu’elle joue mal !

Elle avait choisi une fleur pour son pseudo, c’est poétique : Capucine, ses amis la surnommaient « Cap ». Cap a fait de nombreuses dépressions, et était une grande amie d’Audrey Hepburn, qui lui remontait souvent le moral. Elles s’étaient rencontrées dans le milieu de la mode et Capucine a été le témoin de son mariage avec le docteur Andrea Dotti à Lausanne.

Dirk Bogarde, qu’elle venait régulièrement voir dans sa demeure française, était également un de ses meilleurs amis. Elle a eu une liaison avec William Holden en 1962 en tournant avec lui LE LION et a joué dans LA PANTHERE ROSE en 1964.
Elle s’est suicidée, après plusieurs tentatives, en sautant du 8e étage de son appartement lausannois à 62 ans…

Elle joue une cow-girl dans la comédie française  en 1949. Elle est apparue dans deux westerns : le premier rôle féminin du Grand Sam (1960) de Henry Hathaway : elle incarne la fiancée française que dégote dans un saloon le chercheur d’or John Wayne pour son ami associé Stewart Granger, qui vient d’être délaissé par sa fiancée française.
Wayne va tomber lui-même amoureux de Capucine, et Fabian lui fait aussi une cour empressée !
Richard Fleisher devait à l’origine réaliser le film, il était mécontent du choix de Capucine, pas assez sexy selon lui pour incarner une entraîneuse et  tenta de convaincre le producteur Charles Feldman… Hélas pour Fleisher, celui-ci vivait avec Capucine à l’époque et lui avait promis le rôle. Il décida de changer… de réalisateur tout simplement !

Son deuxième western : Soleil rouge (1971), elle fait partie de la galerie de sensuelles naïades, avec Ursula Andress et la jeune Monica Randall, qui entourent les héros très virils Charles Bronson, Alain Delon et Toshiro Mifune.


 MICKEY SHAUGHNESSY
(5-8-1920/23-7-1985)

Connu pour son interprétation du prisonnier avec Elvis Presley dans JAILHOUSE ROCK (1957) –il chantait One more day-, l’irlando-américain Mickey Shaughnessy débute au cinéma en 1952, il a tourné depuis dans 7 westerns et des séries dont Le Virginien :

JAILHOUSE ROCK

Le sabre et la flèche (1953) d’André de Toth
Le salaire de la violence (1958) de Phil Karlson
La vallée de la poudre (1959) de George Marshall avec Glenn Ford

Le bourreau du Nevada (1959) de Michael Curtiz
Le grand Sam (1960) d’Henry Hathaway
Les aventuriers du fleuve (1960) de Michael Curtiz
La conquête de l’Ouest (1962) de John Ford, Henry Hathaway, George Marshall

Glenn Ford, Mickey Shaughnessy (et ci-dessous) – La vallée de la poudre

Les aventuriers du fleuve

avec Victoria Shaw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *