browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Le dernier train de Gun Hill (Last train from Gun Hill) / Earl Holliman

Posted by on 20 février 2014
 Le dernier train de Gun Hill (Last train from Gun Hill)
De John Sturges (1958/59) *****

L’histoire sombre d’une vengeance implacable : un shérif (Kirk Douglas) venge le meurtre de son épouse indienne (Ziva Rodann) par le fils (Earl Holliman) de son meilleur ami, un riche propriétaire terrien (Anthony Quinn).

Et Carolyn Jones, Brad Dexter, Brian Hutton, Bing Russell, Val Avery, Walter Sande, Dabbs Greer, John Anderson, Ty Hardin.

Le dernier train de Gun-Hill

Un western dramatique et psychologique avec une intrigue quasi-policière au début. L’affrontement Kirk Douglas/Anthony Quinn donne lieu à un suspense captivant d’une tension intense (à laquelle contribue la formidable musique de Dimitri Tiomkin). En père accablé et déchiré, Anthony Quinn, dans un de ses meilleurs rôles, donne la réplique à un Kirk Douglas qu’on a jamais vu aussi déterminé.
La très belle Ziva Rodann campe au début du film l’Indienne au destin tragique. Brad Dexter sera l’année suivante un des Sept mercenaires (1960). Le réalisateur Brian G. Hutton (QUAND LES AIGLES ATTAQUENT), décédé en août 2014, y a un second rôle, il jouait aussi l’année précédente, comme Kirk Douglas, dans Réglement de comptes à OK Corral, de Sturges aussi… et musique de Tiomkin aussi.

Bon lien. http://shangols.canalblog.com/archives/2012/09/08/25061782.html

Dernier train de gun hill Télé 7 J

Télé 7 jours

Anthony Quinn joue le père qui va essayer de protéger son assassin de fils jusqu’au bout.

Carolyn Jones

Ziva Rodann

Kirk Douglas campe avec brio un shérif déterminé à venger son épouse assassinée par le fils de son meilleur ami. Un de ses meilleurs rôles.

Kirk Douglas dans le train qui l’emmène vers le lieu de sa vengeance…


Earl Holliman (11-9-1928 à Delhi en Lousiane)

 

Earl Holliman –de son vrai nom Henry Earl Holliman- a été un second rôle de quelques westerns qui sont devenus des classiques, certains des chef d’œuvre. Mais c’est le petit écran qui l’a rendu vraiment populaire, il était en 1974 le partenaire viril d’Angie Dickinson dans la série SERGENT ANDERSON pendant quatre ans.

La lance brisée : de g. à droite : Robert Wagner, Hugh O’Brian, Earl Holliman (au fond), Spencer Tracy, Richard Widmark, E. G. Marshall.

Son rôle le plus marquant dans un western est celui du voyou qui tue, avec un complice, la femme indienne du shérif Kirk Douglas du Dernier train de Gun Hill ! Sur la selle du cheval qu’a pris le fils du shérif pour s’enfuir, figurent les initiales de Craig Belden… qui sont celles du meilleur ami du shérif, joué par Anthony Quinn : le fils de ce dernier est trahi par la selle et sa balafre –car avant de mourir la femme lui a donné un coup de fouet sur la joue-, le shérif apprend ainsi à son ami que l’un des deux tueurs est donc son fils.
L’affrontement va être sans merci ! C’est un des plus beaux westerns de cette époque, d’une très forte intensité dramatique.

Le dernier train de Gun-Hill

Son premier western est en 1954 : La lance brisée, il est l’un des fils du patriarche Spencer Tracy, avec Richard Widmark et Robert Wagner… puis un second rôle Collines brûlantes en 1956…
et Le faiseur de pluie (1956) avec Burt Lancaster, qu’il retrouve pour Règlements de comptes à OK Corral, avec aussi Kirk Douglas, en 1957, avant Femme d’Apache (Trooper hook), sur le thème ‘captive des Indiens’… En 1959, c’est donc Le dernier train de Gun Hill de John Sturges.

En 1962-63, Earl Holliman est la vedette de la série en noir et blanc La route des rodéos (28 épisodes), dans laquelle il joue un champion de rodéo, il sera aussi dans un épisode de Bonanza en 1965, de Gunsmoke et du Virginien.

 

Cette même année, Holliman incarne un des trois frères de John Wayne dans les Quatre fils de Katie Elder, avec Dean Martin, ils enquêtent tous sur la mort de leur père, le personnage joué par Earl Holliman sera abattu par un des bandits qu’ils recherchent au cours d’une fusillade.

Il faudra attendre 1987 pour revoir Earl Holliman dans un western, un téléfilm avec James Arness en vedette, une des suites de Gunsmoke : La vengeance du forçat.

Autres films :
PLANETE INTERDITE (1956)

avec Tina Louise dans The Trap us (1959)

Les quatre fils de Katie Elder

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *