browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

L’Amazone aux yeux verts (Tall in the saddle) / Ella Raines

Posted by on 17 décembre 2013
 L’Amazone aux yeux verts (Tall in the saddle) (1944) ***

Ella Raines, John Wayne by didgiv

Ella Raines, John Wayne, George Gabby Hayes Dessin de Didgiv

De Edwin L. Marin
D’après une histoire de Gordon Ray Young
Musique de Roy Webb

Avec John Wayne : Rocklin
Ella Raines : Arly
Ward Bond : Juge Garvey
Audrey Long : Clara
George Gabby Hayes : Dave
Et Paul Fix, Elisabeth Risdon, Donald Douglas, Raymond Hatton, Harry Woods, Clem Bevans, George Chandler, Ben Johnson.

Un cowboy, Rocklin, arrive dans la ville de Santa Inez, dans la diligence qui transporte deux passagères, Clara et sa tutrice Miss Martin.
Rocklin vient prendre un emploi de contremaître au ranch Cardell, le juge Garvey l’informe que son employeur a été assassiné, tout comme le contremaître que Rocklin est venu remplacer…

Un projet de John Wayne, il fait écrire le scénario par son ami Paul Fix, qui essaya de convaincre John Ford de le réaliser, en vain, c’est le prince du film noir et des westerns de série B, Edwin L. Marin, qui s’attela à la tâche. Un budget de 700 000 dollars, il en rapporta 4 millions, c’est un des plus gros succès de la RKO en 1944 !
Un western avec Ella Raines, qui comme Duke était une Républicaine anti-communiste, l’incontournable George « Gabby » Hayes, qui joue le conducteur de diligence porté sur la bouteille, et une bagarre musclée entre Wayne et un autre anticommuniste notoire, Ward Bond.
Le film sort en France en 1949 seulement, peu de temps avant AUTANT EN EMPORTE LE VENT (sorti en mai 1950, mais réalisé en 1939), car la plupart des productions américaines étaient interdite pendant l’Occupation.

—————-

Ella Raines (Ella Wallace Raines) (6-8-1920/30-5-1988)

Ella Raines, John Wayne by didgiv

Ella Raines dans L’AMAZONE AUX YEUX VERTS
Dessin de Didgiv


Ella Raines est une vedette de la RKO qui a tourné au cours de son éphémère carrière dans des films noirs et westerns, elle a rarement été l’interprète principale de ses films les plus importants, elle crève malgré tout l’écran dans LES MAINS QUI TUENT (1944) et la même année donne la réplique à John Wayne dans L’Amazone aux yeux verts (1944), un titre poétique pour ce qui n’est qu’un western classique avec une intrigue vaguement policière.
Elle a sa propre série en 1954, JANET DEAN, REGISTERED NURSE mais cesse le cinéma en 1956, elle ne refera qu’une apparition en 1984 dans la série MATT HOUSTON.
C’était une fervente partisan du parti Républicain, cousine de Gore Vidal, supportrice de Nixon, Ford et Reagan.Ses westerns :
L’Amazone aux yeux verts (1944) d’Edwin L. Marin
Les aventuriers du désert (1949) de John Sturges
Singing guns (1950) de R.G. Springsteen
Capturez cet homme ! (1952) de Joseph Kane

Ella raines

Ella Raines

avec Clark Gable à une première en 1946 :
 

Ella Raines by OleKobe

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *