browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

La rivière de nos amours (L’or des Sioux) (The indian fighter)

Posted by on 12 juillet 2017

De André de Toth (1955) ****

 Kirk Douglas, Elsa Martinelli
Scénario : Frank Davis et Ben Hecht, d’après le roman de Robert L. Richards

Avec Kirk Douglas : Johnny Hawks
Elsa Martinelli : Onahti
Walter Matthau : Wes Todd
Diana Douglas : Susan Rogers
Walter Abel : capitaine Trask
Lon Chaney Jr. : Chivington
Eduard Franz : Red Cloud
Et Elisha Cook Jr., Ray Teal, Hank Worden, Lane Chandler.
Et Richard Farnsworth

Un éclaireur, ami des Indiens, est envoyé auprès de Nuage Rouge, chef des Sioux, pour faire traverser un convoi sur leurs terres dans l’Oregon. Il va tomber amoureux de la fille de Nuage rouge. Deux bandits cherchant de l’or tuent un Indien de la tribu…

La rivière de nos amours

Il s’agit de la première production de la société de Kirk Douglas, Byrna.

Il confie la réalisation à André de Toth, émigrant hongrois arrivé aux Etats-Unis dans les années 30 (Kirk Douglas est lui-même descendant d’immigrants russes) ; il remarque l’Italienne Elsa Martinelli dans une revue et lui donne le rôle de la sauvage Indienne. Et attribue aussi un rôle à son ancienne femme Diana Douglas (Hill), et Walter Matthau, un acteur qu’il a toujours admiré.
Ann Douglas (la maman de Peter et Eric Douglas) est superviseur du casting.
Richard Fansworth est un des cascadeurs. Kirk Douglas se casse le nez, un doigt et une cote lors d’une cascade à cheval.

Action, passion… dans un magnifique Technicolor. Très beaux western mettant en valeur de magnifiques paysages, et qui donne une vision humaine des Indiens, dans la lignée de La flèche brisée.

Et, une fois n’est pas coutume, un titre français plus poétique que celui de la VO (même s’il est bien moins évocateur du contenu du film que l’original)… Le générique annonce Lon Chaney dans la distribution, mais c’est bien son fils, Lon Chaney Jr., qui joue un des aventuriers -avec Walter Matthau- tuant un Indien au début du film.

« J’ai tourné ce film pour changer l’image des Indiens mais aussi pour plonger Elsa Martinelli toute nue dans un bain », disait le réalisateur ! (LOL).

Il veut faire comme Mitchum dans La rivière sans retour…

Kirk Douglas, Elsa Martinelli, Zwischen zwei Feuern

Kirk Douglas, Elsa Martinelli, Zwischen zwei Feuern

Résultat de recherche d'images pour "elsa martinelli la rivière de nos amours"

Résultat de recherche d'images pour "elsa martinelli la rivière de nos amours"

Elsa Martinelli sept.69 cinérevue

Kirk Douglas flasha sur Elsa Martinelli en voyant sa photo dans une revue

Elsa Martinelli by Didgiv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *