browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Franklin J. Schaffner : La planète des singes (Planet of the Apes)/La griffe (The double man)

Posted by on 1 janvier 2015

La planète des singes (Planet of the Apes) (1968) ***** de Franklin J. Schaffner

Charlton Heston cinérevue nov.67
Une équipe d’astronautes atterrit sur une planète dans le futur, une planète où les singes sont l’espèce dominante et les hommes asservis à l’esclavage.

Avec Charlton Heston, Roddy McDowall, Kim Hunter, Maurice Evans, James Whitmore, Linda Harrison, Buck Kartalian

Chef d’oeuvre du cinema d’anticipation et de science-fiction, adapté du roman de Pierre Boulle, réalisation extraordinaire de Schaffner servie par la musique oppressante de Jerry Goldsmith, un des plus grands rôles de Charlton Heston accompagné de la ravissante Linda Harrison dont c’est le rôle le plus mémorable au cinéma, on la retrouvera dans le western Wild Bill en 1995…
Un grand succès qui aura des suites et des remakes -qui ne l’égaleront jamais-, dont LE SECRET DE LA PLANETE DES SINGES en 1970, c’est le cinéma de genre des années 60 en avance sur son temps, qui influencera énormément celui des seventies : la créativité de ses auteurs ne sera jamais surpassée par les effets spéciaux d’aujourd’hui, la magie et le suspense restent intacts, magnifique photographie de Leon Shamroy, notamment dans la séquence finale où on découvre la Statue de la Liberté sortant des sables. A voir… à revoir, à une époque où la fureur archaïque des barbares esclavagistes secoue à nouveau notre civilisation.

 

 

 

 

 

 

 

 

charltonheston2

—————————————————————————

La griffe (The double man) (1967) de Franklin J. Schaffner

Un agent de la CIA enquête sur l’accident mortel de son fils dans les Alpes autrichiennes. A Washington, il tombe dans un piège monté par les services secrets est-allemands qui veulent le remplacer par un sosie.

Avec Yul Brynner, Britt Ekland, Clive Revill, Anton Diffring, Moira Liser, Lloyd Nolan…

Basé sur le roman de Henry S. Maxfield, Legacy of a spy, un film d’espionnage solide sur le thème du double, un suspense prenant mais ne pas lâcher en cours de route car l’intrigue, digne d’un James Bond, est assez touffue. Deux belles scènes de poursuites dans la partie finale, tournées dans des décors majestueux, sur la musique jazzy d’Ernie Freeman, une époque où l’on savait fabriquer des polars et thrillers à la perfection, c’est encore meilleur avec des pointures comme Yul Brynner. Franklin Schaffner joue le petit rôle d’un homme à la gare, il réalisera l’année suivante son plus gros succès, LA PLANETE DES SINGES,montrant son savoir-faire dans un autre domaine, le film d’anticipation.

double2

double1

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *