browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Le mari de l’Indienne (The Squaw Man) (Un coeur en exil)

Posted by on 16 décembre 2013

Le mari de l’Indienne (The Squaw Man) (Un coeur en exil) (1913-14)

De Oscar Apfel et Cecil B. DeMille
Avec : Dustin Farnum, Monroe Salisbury, Winifred Kingston, 

Souvent mentionné par les historiens : adapté d’une pièce de théâtre, c’est le premier film et le premier western de Cecil B. DeMille (qu’il écrit et interprète aussi) avec Dustin Farnum.
Il marque aussi les débuts dans le genre des producteurs Jesse Lasky et Samuel Goldwyn (alors Goldfish), qui deviendront célèbres. Il montre le drame d’une Indienne mariée à un aristocrate anglais émigré aux USA…
Immense succès critique et public (20 000 dollars de budget pour 244 000 de recettes). DeMille en tournera un remake en 1918 et en 1931 avec Lupe Velez.


 

Le mari de l’Indienne (The Squaw Man) (1918) de Cecil B. DeMille

C’est le remake du film de 1914.
Avec Elliott Dexter, Anne Little, Katherine MacDonald, Theodore Roberts, Jack Holt, Thurston Hall, Tully Marshall, Helen Dunbar, Julia Faye, Noah Beery, Jim Mason, Monte Blue…

Cecil B. DeMille


Le mari de l’Indienne (The Squaw Man)-de Cecil B. DeMille (1931) **

Musique : Herbert Stothard
Avec Warner Baxter (Jim), Lupe Velez (Naturish), Charles Bickford (Cash Hawkins), Roland Young (Sir Applegate).
Et Paul Cavanagh, Raymond Hatton, Julia Faye, DeWitt Jennings, Dickie Moore, Lilian Bond, Kathryn Adams.


Soupçonné de détournement de fonds (dont l’auteur est en fait son cousin Lord Henry), l’aristocrate Jim Wyngate quitte l’Angleterre pour le Wyoming, affronte Cash Hawkins en se portant au secours d’une Indienne, Naturish, qu’il épouse. Or, Hawkins est assassiné  Lord Henry innocente Wyngate juste avant de mourir. Il laisse derrière lui Lady Diana, sa femme, dont Wyngate était fou amoureux…

La première partie du film se situe dans l’Angleterre victorienne, où un drame de la jalousie pousse un homme à partir pour le Far West. Il y épousera une Indienne, jouée par la magnifique actrice mexicaine Lupe Velez (qui était alors la copine de Gary Cooper), Indienne qui subit les humiliations d’un groupe de cowboys.
C’est la 3e fois que Cecil B. DeMille adapte cette pièce de théâtre de Edwin Milton Royle, grand succès sur les planches (plus de 220 représentations à New York), et sa première version parlante au cinéma. Après plusieurs films pour la MGM, dont celui-ci, DeMille ira à la Paramount où il aura plus de succès commerciaux…
C’est le dernier film de l’actrice de muet Kathryn Adams. Le film est ressorti en DVD chez Warner en décembre 2013.

Portraits de Lupe Velez sur stars-portraits.com
Lupe Velez by didgivLupe Velez by didgivLupe Velez by didgiv
… et en 1929 avec son chéri Gary Cooper… l’image du bonheur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *