browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

La flèche brisée (Broken arrow) / Debra Paget

Posted by on 24 novembre 2013

La flèche brisée (Broken arrow)
De Delmer Daves (1949-50) ***

La fleche brisee (BROKEN ARROW)Scénario : Elliott Arnold (roman), Albert Maltz
Musique : Hugo Friedhofer

Avec : James Stewart : Tom Jeffords
Jeff Chandler : Cochise
Debra Paget : Sonseeahray
Basil Ruysdael : general Howard
Will Geer : Ben Slade
Et Arthur Hunnicutt, Robert Adler, Iron Eyes Cody, Argentina Brunetti, Trevor Bardette, John Doucette, Nacho Galindo, Frank McGrath, Jay Silverheels, John War EagleJ.W. Cody

Jeff Chandler, James Stewart

Debra Paget, James Stewart

Comme William A. Wellman et Anthony Mann, Delmer Daves porte le flambeau de l’antiracisme, montrant la tragédie vécue par les Indiens d’Amérique, les historiens considèrent que c’est le véritable premier western « pro-indien » avec La porte du Diable d’Anthony Mann la même année.
D’autres suivront : Bronco apache en 1954, Les Cheyennes de John Ford en 1962, pour n’en citer que deux. Le film inspirera une série La flèche brisée (73 épisodes entre 1956 et 1960), avec John Lupton et Michael Ansara.

Delmer Daves était le réalisateur idéal pour ce film : il avait vécu trois ans avec les Hopis et les Navajos. Pour plus d’authenticité, la langue apache est respectée dans la VO. Dans la VF, James Stewart dit au début qu’il s’agit d’une histoire vraie, mais précise que les Indiens sont traduits.
Le réalisateur fait construire des tipis selon la culture apache et emploie des acteurs indiens comme John War Eagle.
Sorti quatre semaines après Winchester 73 qui est un méga-succès, La flèche brisée est aussi un triomphe dans les salles, pour un budget de 2 millions de dollars, il engrange 3,5 millions de recettes aux USA seuls.
Ces deux westerns relancent la carrière de James Stewart au début des années 50. La flèche brisée devient le premier film emblématique porte-parole de la cause indienne au cinéma.


John War Eagle


DEBRA PAGET (19-8-1933)

Parmi les actrices qui ont incarné des Indiennes à l’écran (Jean Peters, Maria Elena Marques, Audrey Hepburn, Linda Darnell, Lupe Velez, l’Italienne Elsa Martinelli, la Mexicaine Katy Jurado, Natalie Wood, Marie Versini…), Debra Paget est une des plus ravissantes qu’on ait pu voir…

Robert Taylor, Debra Paget, Stewart Granger

Robert Taylor, Debra Paget, Stewart Granger
Dessin : Didgiv

De son vrai nom Debralee Griffin, elle est danseuse, puis monte sur les planches avant de crever l’écran d’abord dans des films noirs, puis des personnages exotiques de films d’aventures et romantiques, westerns et péplums, elle atteint son apogée avec LE TIGRE DU BENGALE et LE TOMBEAU HINDOU de Fritz Lang, où elle montrait aussi ses talents de danseuse (et de charmeuse de serpent venimeux).

Elle a trois rôles marquants dans des westerns :
tout d’abord l’inoubliable Indienne dont l’éclaireur James Stewart tombe amoureux, et qui va être assassinée par des Blancs dans La flèche brisée en 1950… premier grand western prenant la défense des Indiens, signé Delmer Daves.
Puis, celle dont le cruel chasseur de bisons Robert Taylor fait sa squaw dans La dernière chasse (1956)…

dessin de Didgiv (avec Jeffrey Hunter)

Enfin, elle est la fiancée du bandit sudiste Richard Egan qui en son absence a épousé son jeune frère (Elvis Presley)… Le cavalier du Crépuscule (56)…

Debra Paget a aussi joué dans The gambler from Natchez (54) de Henry Levin avec Dale Robertson, puis en 1955 dans La Plume blanche de Robert D. Webb, qui raconte une mission de pacification de la cavalerie US auprès des Cheyennes dans le Wyoming, c’est encore un western pro-indien (scénario de Delmer Daves), Debra interprète une ravissante jeune Cheyenne.
Et aussi Seven angry men (1955) de Charles Marquis Warren avec Raymond Massey sur la vie de l’abolitionniste John Brown…
Le bord de la rivière (The River’s Edge) (1957) d’Allan Dwan avec Anthony Quinn.

 

Debra Paget a aussi joué dans les séries westerns La grande caravane en 58, Cimarron City en 59, Rawhide entre 60 et 62, Tales of Wells Fargo en 61, Riverboat (59), Johnny Ringo (60).

Débra Paget

Hugo. Debra Paget interprétait Cosette dans LA VIE DE JEAN VALJEAN de Lewis Milestone en 1952.
Court mais bon. Elle a été mariée 22 jours au réalisateur Budd Boetticher.
Soeur. Sa soeur Lisa Gaye, qui joua aussi une Indienne à l’écran, et qui lui ressemblait, est décédée en juillet 2016. Comme Debra, on la vit dans de nombreuses séries western.

avec Paul Hubschmid

LE TOMBEAU HINDOU :

avec Jeffrey Hunter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *